Les Photos du Soir ~ Aphrodite par William Bougereau | Une déesse troublante

    « Aphrodite » par William Bouguereau

Aujourd’hui, je suis tombée sur ce portrait et j’ai été éblouie, littéralement ! Une telle beauté, une telle pureté … un tel modernisme. Une technique pure mais aussi légèrement floutée, voire quelque peu embuée, qui apporte au visage de cette « Aphrodite », quelque chose d’étrange. Comme un songe ou une apparition … Un tableau tellement « parfait » par sa technique picturale, qu’il aurait aussi bien pu s’agir d’un portrait pris par un photographe de renom.

Ce n’est évidement pas le cas, puisqu’il s’agit d’un tableau de William Bouguereau, peintre français représentatif de la peinture académique du XIX siècle.

Son thème de prédilection fut la représentation du corps féminin. Avec Cabanel, Gervex et Gérome il est associé au genre du nu académique. Sa Naissance de Vénus est emblématique, d’une peinture sensuelle profondément influencée par les Vénus d’Ingres.

C’est avec ce genre qu’il connu le plus de succès mais rencontra aussi le plus de critiques.

C’est avec étonnement que j’ai lu que c’est justement « à cause de la texture lisse et minutieuse de sa peinture » qu’il avait été vilipendé : ce qui avait justement attiré mon regard et l’avait retenu avait profondément déplu …

Joris-Karl Huysmans, écrivain mais surtout critique d’art, dit en effet à ce sujet : « Ce n’est même plus de la porcelaine, c’est du léché flasque ; c’est je ne sais quoi, quelque chose comme de la chair molle de poulpe ». C’est terrible !

Degas ira même jusqu’à inventer le verbe « bouguereauter » pour désigner ironiquement l’action de fondre et de lisser le rendu pictural de cette manière.

Après les deuils successifs qu’il subit en 1877 dans sa vie personnelle, William Bouguereau se tourna vers une peinture à thème religieux et délaissera ceux en rapport avec l’Antiquité de ses débuts.

Après la découverte de ce portrait que je trouve tout à fait fascinant, j’ai très envie de partir à la découverte de ce peintre assez peu connu et de partager avec vous ce que j’en aurai retenu dans un prochain article qui lui sera consacré.

Mais je tenais vraiment à partager cette merveille, dès ce soir …

 

Publicités