Inside Chanel ~ “Le Temps CHANEL” 


Un présent immédiat et pourtant éternel…



Le temps Chanel

Remarquable petit bijou de la série “Inside Chanel” qui décrit remarquablement bien, en quelques mots seulement, ce qu’est l’esprit Chanel, mais également et selon moi, en quoi réside “l’élégance à la française”. Cette élégance, ce style que le monde entier nous envie, sans jamais réellement comprendre en quoi réside sa particularité et son originalité… Et j’avoue que j’aime bien cette idée.



 



 

 


Place Vendôme, vue du ciel – La forme des montres Chanel sont calquées sur celle de cette place si célèbre



La femme Chanel est belle et libre dans ses mouvements – aucune entrave. Simplement la liberté et la légèreté




Le Noir est une couleur…


 

Coco Chanel – Une anecdote et quelques photos

Une petite anecdote savoureuse



Chanel se rend à des obsèques.

Très vite, elle oublie le lieu où elle se trouve et discute avec une amie assise à ses côtés sur le banc de l’église et lui dit : « J’ai mis un tailleur car après j’ai un cocktail et puis ensuite un dîner …»

Puis vient le moment où l’on en vient à présenter ses condoléances. Comme très souvent, Coco très étourdie et dans la lune s’adresse alors à la veuve éplorée en lui disant : « Félicitations ma très chère amie. Cette cérémonie fut une véritable réussite. À très bientôt.»

Nul ne sait si amies, elles le restèrent…



Quelques photos de Mademoiselle

Pour faire défiler le diaporama, cliquez sur une des photos

[Fashion] Arrêt sur Images | Chanel Spring 2014 Ready-to-Wear Collection

d30f2772d5462fb9f5dd2b3df626dacc d528d2a095ae2ad3db075f4d3a1ab0f6 de9711cd9e3175c8046272702bcf7666 e5a32dac3306576a29a0e7227647f35d e27358b9c23711778b9f3d344473d721 e948444ee167f695e12d9a1d50f2126a 6e22c41657c1ee36007c85deb964933d 654c93141be6b9043831d702ce3e2a2d 135813377fffdd3dd079cfda192f42b9 a7ccee10166d2424bc7b3d5093e3c629 a7f7b31a26a913536d2818e70cafb915 028ad7e04e15b83809077b5d1865293a 000d1ee0619099b7ea474e9f5fcf1b2a 46a215b4960f44eb77ad6acc23353e77 56b38f1200968973c9cdafd06c28655a 337d412dc6014c5c13c9693f9fe2db90 860ade7fc8ed2e5fcd2d2fe946d58a07 02084213af12ffca3d06c2019c2f3e86 d2acd84b4f363e95c36920bd37526cb8 e2d1f825a435c45debba89df1796d109 fedceceaa382d1d47feba9519a4c999a

 

En recherchant ces photos de la Collection Chanel Prêt-à-Porter Printemps/Eté 2014 mon objectif était de faire un arrêt sur images sur certains détails de la collection ; rappelez-vous ce défilé qui a eu lieu dans un supermarché reconstitué pour l’occasion au Grand Palais.

De vous permettre de voir non pas l’ensemble de la collection mais de faire un zoom étudié des accessoires, des matières, des perles, des bijoux, des passementeries, des chaussures, de l’assemblage de certaines matières, de toucher ainsi presque du doigt les différents tissus pour s’en repaître et les savourer. Car ce sont des matières vivantes qui nourrissent l’âme. Pour moi, la mode n’est autre que cela … une nourriture, un art – le 8ème peut-être ? Qui rend heureux par une savante simplicité et un don que seuls possèdent les grands couturiers et les petites mains qui feront leur travail en coulisse, sans chichi, sans vague ni Vogue mais sans lesquelles la Haute-Couture ne serait pas.

Et c’est alors que j’ai découvert que la Maison Chanel avait déjà eu la même idée que moi (Oui, Karl et moi nous sommes très proches) et avait fait ce travail de dévoiler les détails d’un tissu au plus près, les aspérités d’un tweed, les multiples facettes d’un travail de passementerie, le soyeux d’une soie, la légèreté d’un voile, jusqu’au grain de la peau des belles qui portent les créations que j’admire – les mannequins – dans le cadre d’une vidéo que j’ai le plaisir de vous présenter.

Coco Chanel at Work – Images du passé de l’élégance

Le processus de création d’un couturier est fascinant.

Il suffit d’un papier et d’un crayon d’où naît un croquis.

De ce croquis, naîtra après le choix des tissus et des matières, des pièces découpées. La coupe est un art.

Les pièces assemblées grossièrement par quelques fils blancs, viendront les essayages.

Là, lunettes sur le nez, on jauge, on regarde, on précise, on épingle et on corrige.

Puis, l’on coud, on surfile, on peaufine.

Et naît alors une pièce sublime d’élégance – du sur-mesure ; du Chanel Haute-Couture.

Gabrielle Coco Chanel working on a little black dress 1959.
1962 - Coco at work Chanel fitting by Douglas Kirkland
1962 – Coco at work Chanel fitting by Douglas Kirkland
1959- Chanel surrounded by her favorite models by Willy Rizzo - left to right: Ghislaine Arsac, Marie-Hélène Arnaud, Suzy Parker, Odile de Cröy, Coco Chanel, Paule Rizzo, Mimi d'Arcangues, Gisèle Rosenthal and Paule de Mérindol
1959- Chanel surrounded by her favorite models by Willy Rizzo – left to right: Ghislaine Arsac, Marie-Hélène Arnaud, Suzy Parker, Odile de Cröy, Coco Chanel, Paule Rizzo, Mimi d’Arcangues, Gisèle Rosenthal and Paule de Mérindol
Coco Chanel at work - 1937
Coco Chanel at work – 1937
1959 - Coco Chanel at work by Willy Rizzo
1959 – Coco Chanel at work by Willy Rizzo
Coco Chanel 1958 by Frank Horvat
Coco Chanel 1958 by Frank Horvat

Cet article est dédié à Ma Maman.

 

Rencontre de deux Légendes – Gabrielle Chanel & Romy Schneider

Il était deux dames brunes,

L’une plus âgée que l’autre qui se sont données rendez-vous.

Il fut décidé par la première que la rue Cambon au numéro 31 ferait l’affaire pour discuter Couture entre-vous.

 

C’est alors l’essayage, d’un tailleur et d’un message :

« Mesdames aimez-vous ».

La jeune première voit sur elle la matière prendre forme sur elle

Et devenir parfaite parure pour tout.

Elle pense que c’est un beau présage.

Et qu’il n’en faut pas davantage pour être « Elle » parmi nous,

 

La plus belle des femmes, la comédienne qui nous a donné son âme

Et qui d’émotion nous a fait tomber à genoux.

 

Mademoiselle, la première, n’a pas eu grand chose à faire,

Tant le corps et l’allure de la seconde était une nature en tout.

 

Ce fut une bien belle rencontre qui marque encore à ce jour nos esprits

Et crée un sentiment d’envie …

De revenir en arrière,

Du temps de la jeunesse première

Où la simplicité était tout.

 

Mademoiselle Chanel, encore aujourd’hui je vous aime.

Puissiez-vous être encore parmi nous que vous hurleriez votre rage

De voir de tels ravages

Vous qui pour l’élégance était tout.

Et que devant certains genoux vous diriez votre dégoût,

Vous qui aviez tant de goût.

 

Mademoiselle Romy Schneider, j’ai en moi cette colère

Et cette peur de tout.

C’est un cœur pur offert,

C’est une âme blessée par les coups,

Que vous êtes partie à bout de tout.

 

En tous points, Mesdames, je vous vénère.

Car pour moi vous êtes celles,

Celles qui êtes tout, par dessus tout.

 

Laure-Myriam Jouili Feuvrier

(Tous droits réservés)

 

 

Et si on faisait les puces avec @lafressange ? Et si on parlait du retour de sa Marque @fressangeparis ?

Allez, commençons dans la joie !

Je vous invite à faire un tour des puces de Saint-Ouen en compagnie d’Ines de la Fressange qui nous fait découvrir ses boutiques, ses secrets, ses merveilles … Un bonheur.

**********

C’est aussi l’occasion d’officialiser et de se réjouir du retour de la Marque « Ines de la Fressange Paris » !

ines-1-1

« Marque de luxe du lifestyle parisien, Ines de la Fressange Paris offre un véritable accès au mode de vie de la Parisienne au travers d’une gamme de produits couvrant les essentiels de la vie d’une femme, du prêt-à-porter à la décoration d’intérieur.

Un univers élégant, créatif et volontairement accessible où l’élégance se permet audace et humour sans jamais se départir d’une exigence de qualité. Un univers où la sophistication s’autorise du caractère. »

Source son nouveau site officiel.

Dans le cadre d’une première collaboration exceptionnelle avec Uniqlo, Ines de la Fressange a crée une gamme de vêtements femmes pour le Printemps/Eté 2014.

La collection sera lancée dans une sélection de boutiques Uniqlo dans le monde entier à partir de mars 2014. Une gamme étendue de modèles qui comprend vestes, chemises, maille, robes, pantalons et accessoires.

«Je crois que c’est aussi cela le vêtement, la mode. Pouvoir acquérir quelque chose de bonne qualité, qui a du style, sans faire de folie. Je trouve cette part de gaieté très importante.»

IMG012776 iNES

 

Aussi, ce matin, toute heureuse, OeDansLo postait ceci sur Twitter :

Jamais aussi belle que sur cette photo

« Emperlouzez-vous » avec Mademoiselle et Steinbeck

« Dans la ville, on raconte l’histoire d’une grosse perle – comment elle fut trouvée, puis perdue à nouveau ; l’histoire de Kino, le pêcheur, de sa femme Juana et de leur bébé Coyotito. Et comme l’histoire a été si souvent racontée, elle est enracinée dans la mémoire de tous. Mais, tels les vieux contes qui demeurent dans le cœur des hommes, on n’y trouve plus que le bon et le mauvais, le noir et le blanc, la grâce et le maléfice – sans aucune nuance intermédiaire. Si cette histoire est une parabole, peut-être chacun en tirera-t-il sa propre morale et y découvrira-t-il le sens de sa propre vie. »

Extrait de « La Perle » de John Steinbeck

 
 
47bab5debe05bc0708f9f96e8d4c0872
Chanel

Coco Chanel – La joie de vivre avec Serge Lifar

Once Upon a Time – Coco before Chanel

tumblr_mbu4zdda3o1rikkmoo1_500

The story of a young orphan who reinvented herself and became Coco Chanel.

In Chapter 5 of Inside CHANEL, discover Coco Chanel’s humble beginnings, from her birth in 1883 to meeting the love of her life Boy Capel.

This new film unveils the woman behind the legend, who in a stroke of genius transformed the female silhouette.

Coco Chanel closed one era and launched a new century of fashion.

David Bowie, la Mode, le Style, son dernier Album & « The Stars (are out tonight) » ! Bowie is really Back …

Mademoiselle Coco Chanel disait deux choses :

 

« Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue.  »

Et

« La mode se démode, le style jamais.  »

Voilà qui s’applique à la perfection à David Robert Jones dit DAVID BOWIE !

En voilà à notre sens, l’illustration parfaite, non sans raison :

Par l’image

David Bowie/Tilda Switon

Et par une Illustration musicale et visuelle …

… en vous offrant un joyau ; la vidéo originale de « Life on Mars » une des plus célèbres chansons de David Bowie qui figurait sur l’album Hunky Dory en 1971 et qui sorti par la suite en single. Sur cette photo, à gauche David Bowie tel qu’il apparaît dans le clip « Life on Mars » et à droite, l’actrice Tilda Swinton photographiée par Craig McDean pour le magazine AnOther – personnage absolument « Bowievien » par ses talents de comédienne (David Bowie étant également un excellent comédien – on ne peut l’oublier lorsqu’on l’a vu jouer dans « Furyo« ) et sa capacité à n’être jamais une autre ni être jamais la même … absolument androgyne tout comme l’est Bowie ou plutôt comme il l’a été a une époque en jouant sur l’ambiguïté de sa prétendue bisexualité.

Ce n’est donc pas un hasard si Tilda Swinton figure au casting des acteurs jouant dans le film de la chanson « The Stars (are out tonight) !

Saskia De Brauw, Tilda Swinton, David Bowie and Andrej Pejic in The Stars (Are Out Tonight), 2013

C’est avoir incontestablement du style, quand l’on sait que 42 ans séparent les deux photos.

Et que de correspondances baudelairiennes.

Par conséquent, cette semaine étant définitivement la semaine « Bowie » avec la sortie de son vingt-quatrième album, enregistré en studio, « The Next Day » ce 12 mars dernier, un album que l’ont n’attendait pas ou plus ; c’est un sentiment absolu qui nous amène à lui accorder un article dans notre magazine ; d’autant que nous avons une admiration sans borne pour lui – voire de l’amour, tout simplement.

Pochette de l'album "The Next Day"
Pochette de l’album « The Next Day »

La pochette de « The Next Day » a été conçue par le graphiste britannique Jonathan Barnbrook, qui a déjà travaillé avec Bowie. Très symboliquement, cette pochette reprend celle de l’album, « Heroes« , sorti en 1977. Le titre « Heroes«  est rayé d’un trait noir, et un grand carré blanc portant en son centre le titre « The Next Day » masque la majeure partie de l’ancienne pochette. Selon Barnbrook, elle symbolise « l’oubli ou l’effacement du passé».

L’homme aux multiples visages, le caméléon aux yeux vairons (dont l’origine tient du conte), le transformiste au talent fou, à la beauté du diable qui paradoxalement a su faire de lui un ange, dont la personnalité passionne par ses extravagances, son charme, sa voix, sa présence sur scène – voir un concert de Bowie et mourir – nous revient après 10 ans d’absence depuis sa tournée de 2004 « The Reality Tour » que nous avons eu la chance de voir en tournée à Paris ! Il n’a rien perdu de son génie et son retour, n’en ai pas un pour ceux qui l’aiment puisque pour ceux-là même, il est là, toujours présent, à nos côtés, dans notre mémoire, par ses chansons, par son visage qui nous hante – oui mais lequel ?! Tous ! Sans exception. Car quand on aime Bowie, on aime Bowie … « Bowie comme Bowie » – en ce jour, il est là, droit debout, d’une beauté renversante avec un album remarquable ! Cette incomparable icône (de la mode aussi, n’a-t-il pas chanté une chanson s’intitulant « Fashion » et n’a-t-il pas joué tout au long de sa carrière par des jeux d’images, de travestissements parfois déroutants, de grimages, de coiffures incomparables …  pour nous revenir, après avoir été clown blanc dans « Ashes to ashes« , en séducteur en costume blanc dans « Let’s dance » ?) de l’histoire du rock fascine par sa capacité à s’être toujours renouvelé avec à chaque fois une intelligence incroyable.

Cet homme est un sage – un philosophe de la vie. Il a vécu tant de choses qu’il a eu l’intelligence et l’instinct d’en prendre la mesure, de les assimiler et de les traduire, en musique, en chanson ou en paroles et dans son quotidien … que n’écrit-il donc pas ?

David Bowie est là et nous pleurons et rions de joie.

En exclusivité le film de sa chanson « The Stars (are out tonight) ».

 

Cette article est dédicacé à Estelle.

« Une manifestation parisienne en 1932 » & « Mademoiselle Chanel et le Diamant » – Brillant

Gabrielle "Coco" Chanel
Gabrielle « Coco » Chanel (Photo credit: Wikipedia)

Une Manifestation Parisienne

Publiée le 29 janv. 2013 par Chanel inside

Discovered by the CHANEL Direction du Patrimoine in the Pathé-Gaumont cinematographic archives, this film presents the « Bijoux de Diamants » exhibit held from November 7th-19th, 1932 at Gabrielle Chanel‘s apartment 29 Faubourg Saint Honoré in Paris. Broadcasted before the feature movies in every French cinema, it was a prominent event in French news in November 1932.

Mademoiselle Chanel et le Diamant

Publiée le 28 janv. 2013 par Chanel Inside

Découvrez dans le Chapitre 3 de Inside CHANEL comment, en 1932, Gabrielle Chanel révolutionna le monde de la Joaillerie en présentant une collection entièrement dédiée au diamant et comment, 80 ans plus tard, ses « Bijoux de Diamants » continuent de briller au firmament de la place Vendôme.

 

Absolument fascinant.

Avec une pensée pour Juan.

[Vidéo] Chanel Horlogerie nous ouvre son univers – Le merveilleux est de rigueur



Chanel Horlogerie met à nu sa montre…
par VOGUEPARIS

« Pour sa nouvelle collection d’horlogerie, la maison de la Place Vendôme revisite l’univers de Gabrielle Chanel et appose sur les cadrans de sa collection de montres Mademoiselle Privé les symboles si chers à la Grande Mademoiselle. Sculptés sur de l’émail Grand Feu d’un bleu translucide, ces chimères ou détails oniriques issus d’un paravent de Coromandel semblent s’animer sous l’éclat des 513 diamants qui ornent la boîte, à l’image de ce modèle Constellation du Lion. Serti sur un bracelet en alligator noir, ce félin fantasmé dissimule sur le côté droit une couronne sertie neige de 35 diamants et d’un cabochon saphir bleu. Une montre aux confins de la haute joaillerie, élaborée avec une patience infinie dans les ateliers de la marque, que Chanel met aujourd’hui à l’honneur à travers cette vidéo de savoir-faire. »

Par Anne-Sophie Mallard

Mademoiselle Gabrielle Chanel avait par ailleurs le Lion comme signe astrologique.

url

Totalement passionnée par le travail d’artisan, par les travaux de précision, je suis fascinée par ce que je viens de visionner et que je vous ai aussitôt présenté.

Cette main musclée d’un homme qui fait des merveilles à petite touche comme un petit oiseau qui picorerait par-ci et qui picorerait par-là …

Les artisans horloger sont des artistes !

Les artisans quels qu’ils soient sont des artistes !

Et j’aime l’Art …

Karl Lagerfeld se prend pour « Coco Chanel » habillant Mary, Queen of Scots

Karl Lagerfeld s’est rendu en Ecosse pour présenter la pré-collection automne de la Maison Chanel, hier.

Mary, Queen of Scots
Mary, Queen of Scots (Photo credit: Wikipedia)

Le créateur a organisé son défilé dans le centre historique du Palais de Linlithgow situé à l’extérieur d’Edimbourg là où la Reine Mary (qui fût exécutée sur les ordres d’Elisabeth 1er) est née.

Le lieu magnifique a servi de toile de fond parfaite pour le défilé, intitulé étonnamment « Métiers d’Art », qui s’est avéré un mélange de style « scottich » avec des écossais (?!), des tweeds, des losanges mais aussi de la dentelle, et de style cosy – la seule marque de Mademoiselle Chanel que j’y vois ce sont les quelques bijoux qui ornent les tenues, les ceintures et les sacs estampillés Chanel. Et quelques tweets, bien évidemment !

La touche de Lagerfeld – les Doc Martens portés avec une robe de soirée fluide et de couleur chair …

Rien de tout cela, n’est du Chanel ! Rien … Les spécialistes me démentiront peut-être … Mais, je ne comprends rien à cette collection qui pour moi ressemble plus à une « joke », une « petite folie » qu’il pouvait se permettre sans pour autant accoler le nom de Coco Chanel à cette « création » en la marquant uniquement de son nom !

Et ce, même si Karl Lagerfeld dit « This Is What It Would Look Like If Coco Chanel Worked For Mary, Queen of Scots. » Ce qui est gonflé !

Place à quelques photos

120512-chanel-1-383 120512-chanel-2-383 120512-chanel-3-383 120512-chanel-4-383 120512-chanel-5-383 120512-chanel-6-383 120512-chanel-7-383 120512-chanel-8-383 120512-chanel-9-383 120512-chanel-10-383

Exclusivité : Brad Pitt, premier homme à incarner l’image de Chanel N°5 – Le Clip

La Maison Chanel nous annonçait en mai dernier, plus ou moins pendant le festival de Cannes, que pour la première fois, la marque associerait un homme, à l’un des plus célèbres parfums féminins jusqu’ici incarné par Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Estella WarrenNicole Kidman et Audrey Tautou.

Chanel n°5 !!!

Voyez plutôt cette annonce exclusive du 8 mai passé à la télévision américaine.

C’est donc l’acteur américain Brad Pitt qui a été choisi par Chanel pour incarner le « héros » (égérie ne convenant pas) de la nouvelle campagne publicitaire pour le N°5 de Chanel, le célèbre parfum de la maison de couture française.

Selon le site Daily ELLE, Chanel serait même pret à lancer « dans les mois à venir » une version masculine du N°5, parfum féminin créé en 1921 par le célèbre « nez » Ernest Beaux  (1881-1961) sur commande de Coco Chanel qui désirait accorder sa mode avec une fragrance inédite.

La maison Chanel n’avait pas souhaité confirmer ou démentir cette information. Tout comme elle s’était abstenue de commenter le choix de Brad Pitt pour sa nouvelle campagne ni d’en dévoiler le scénario.  Quand vous l’aurez vue, vous comprendrez pourquoi ….

Celle-ci, pour la première fois, associant un homme à l’un des plus célèbres parfums féminins jusqu’ici incarné par Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Estella Warren, Nicole Kidman, Estella Warren et Audrey Tautou, est l’occasion de faire un petit retour en arrière sur ces égéries qui ont marqué l’histoire du n°5 de Chanel au cours des années, avant de vous présenter le dernier clip, enfin sorti, avec Brad Pitt. Vous remarquerez que pour un parfum français, et qui à lui seul représente la France, toutes les publicités ont réalisées en anglais, à l’exception de celle où figure Carole Bouquet … Ce qui peut laisser à réfléchir … Je réfléchis, d’ailleurs.

Catherine Deneuve 

Une seconde …

Carole Bouquet

Nicole Kidman

Estella Warren

Audrey Tautou, ma préférée

La plus célèbre égérie du N°5 restera sans conteste Marilyn Monroe qui, lors d’un entretien en 1953, avait indiqué ne porter pour dormir que le parfum-phare de Chanel.

Voilà d’ailleurs un spot « étonnant » mêlant Carole Bouquet et une « Marylin Monroe » recréée grâce à des effets spéciaux et dont les traits du visage viennent à remplacer peu à peu ceux de la première ; assez étrange et  dérangeant.

youtube http://www.youtube.com/watch?v=QX7UggxO1vU?rel=0&w=480&h=360%5D

Après ce petit retour dans l’histoire du parfum Chanel, voici donc le spot tant attendu avec Brad Pitt et dont on parle dans tous salons …

Je ne sais ce que vous en pensez, mais moi, je n’en pense pas grand chose, puisqu’il n’y a rien, qu’il ne se passe rien, pas même une émotion, du vide peut-être. Pour citer Shakespeare « beaucoup de bruit pour rien ».

Alors, pour terminer, je vous offre une parodie du Spot avec Nicole Kidmann, bien décalée et qui au moins saura vous distraire, enfin je l’espère, parce qu’après avoir vu Brad Pitt « vanter » Chanel N°5, finalement on regretterait presque de l’avoir fait. Bel effet d’annonce et certainement salaire mirobolant à la clef, ce que je trouve assez scandaleux quand on sait que d’autres acteurs se sont « donnés » un peu plus que lui dans d’autres campagnes.

« Who Else » ?!

Voici la parodie ….