La Chanson du Jour ~ “I’m Not Scared” | Eighth Wonder 


Quand j’ai vu pour la première fois le clip de cette chanson, j’en suis immédiatement tombée littéralement amoureuse ! C’était en 1985.

Patsy Kensit m’a éblouie par sa beauté et sa sensualité distinguée.



Le clip m’a fait rêver et les paroles m’ont charmée.


“Take this dog away from me …”


En 1985, Patsy Kensit est la chanteuse du groupe pop « Eighth Wonder » depuis deux ans. Ce groupe représentant bien le charme des années 80, connaîtra un succès éphémère – il fut en effet dissous en 1989 – mais néanmoins planétaire avec le tube « I’m Not Scared« , écrit et produit par l’un des plus prolifiques duos anglais de l’époque, les Pet Shop Boys.

Également actrice, Patsy Kensit a tenu un rôle notable dans « L’Arme fatale 2 » où elle jouait Rika van den Haas, une secrétaire employée par le consulat sud-africain.

Mais elle joua également la fille de Mia Farrow aux côtés de Robert Redford en 1974 dans le film culte « Gatsby le magnifique » de Jack Clayton d’après un scénario de Francis Ford Coppola inspiré du roman éponyme de Francis Scott Fitzgerald, véritable chef-d’œuvre.

Depuis elle joue principalement dans des séries télévisées.



Paroles

Your life’s a mystery, mine is an open book
If I could read your mind, I think I’d take a look
I don’t care
Baby, I’m not scared

What have you got to fight? What do you need to prove?
You’re always telling lies, and that’s the only truth
I don’t care
Baby, I’m not scared

Tonight the streets are full of actors
I don’t know why
Oh, take these dogs away from me
Before they, they bite

What have you got to say of shadows in your past?
I thought that, if you paid, you’d keep them off our backs
But I don’t care
Baby, I’m not scared

What have you got to hide? Who will it compromise?
Where do we have to be, so I can laugh and you’ll be free?
I’d go anywhere
Baby, I don’t care
I’m not scared
I don’t care
Baby, I’m not scared

Tonight the streets are full of actors
I don’t know why
Oh, take these dogs away from me
Before they, they bite
Tonight I fought and made my mind up
I know it’s right
I know these dogs still snap around us
But I can, I can fight

If I was you, if I was you
I wouldn’t treat me the way you do
If I was you, if I was you
I wouldn’t treat me the way you do – you
If I was you, if I was you
I wouldn’t treat me the way you do
If I was you, if I was you
I wouldn’t treat me the way you do – you

I’m not scared
Baby, I don’t care
I’d go anywhere
Baby, I’m not scared
I’m not scared

 

Publicités

La Chanson du Jour ~ The Clancy Brothers – “When The Ship Comes In”


Cette chanson fait partie de mes chansons incontournables, de celles qui me rappellent pourquoi j’aime tant la musique ! Et puis, j’ai toujours aimé les “chansons de marins” ; je les trouve belles, entraînantes tout en étant terriblement émouvantes !

Les Clancy Brothers, – oui, oui, ils sont bien tous frères – célèbre groupe irlandais, ont marqué leur temps et ont énormément influencé dans les années 60 Bob Dylan – particulièrement s’agissant des résonances folks de ses chansons.

Aussi, il était naturel qu’ils reprennent ensemble, avec leurs comparses Robbie O’Connel et Tommy Makem, l’une de ses chansons “When the ship comes in” lors du concert mémorable célébrant les 30 ans de carrière de Dylan qui se déroula au Madison Square Garden en 1992.

Je regrette que la vidéo figurant sur Youtube ait été supprimée. Celle qui demeure ne comporte plus les images du live, mais uniquement le son.

En revanche, sur Dailymotion, elle y figure avec la présentation par Kriss Kristofferson ; mais la trouvant de moins bonne qualité audio, je vous mets également celle de YouTube.






Paroles

Oh, the time will come up
When the winds will stop
And the breeze will cease to be breathin’
Like the stillness in the wind
Before the hurricane begins
The hour that the ship comes in

And the seas will split
And the ship will hit
And the sands on the shoreline will be shaking
Then the tide will sound
And the wind will pound
And the morning will be breaking

Oh, the fishes will laugh
As they swim out of the path
And the seagulls they’ll be smiling
And the rocks on the sand
Will proudly stand
The hour that the ship comes in

And the words that are used
For to get the ship confused
Will not be understood as they’re spoken
For the chains of the sea
Will have busted in the night
And will be buried at the bottom of the ocean

A song will lift
As the mainsail shifts
And the boat drifts on to the shoreline
And the sun will respect
Every face on the deck
The hour that the ship comes in

Then the sands will roll
Out a carpet of gold
For your weary toes to be a-touchin’
And the ship’s wise men
Will remind you once again
That the whole wide world is watchin’

Oh, the foes will rise
With the sleep still in their eyes
And they’ll jerk from their beds and think they’re dreamin’
But they’ll pinch themselves and squeal
And know that it’s for real
The hour when the ship comes in

Then they’ll raise their hands
Sayin’ we’ll meet all your demands
But we’ll shout from the bow your days are numbered
And like Pharaoh’s tribe
They’ll be drownded in the tide
And like Goliath, they’ll be conquered

Written by Bob Dylan • Copyright © Bob Dylan Music Co.



 

La Chanson du Jour ~ « Keep me warm » | Ida Maria et La scène culte de Grey’s Anatomy

Stay Here. Don’t move. Wait for me … 

S’il y a une scène de Grey’s Anatomy pouvant être considérée comme étant culte, c’est bien celle où Meredith construit « la maison de bougies » et attend que Derek la rejoigne.

Cette scène est magnifique ; j’aime sa colère, j’aime son abandon, la vie qui bouillonne en elle et son lâche prise face à l’inconnu ! Elle prend un risque. Elle s’engage. Elle offre tout. Et n’a plus peur …

Et prononce cette phrase que je trouve incroyable :

« I believe whe can be extraordinary together rather than ordinary apart.

Cela devrait être l’histoire de chaque couple… Ce qui nous amène à unir notre vie à un autre. Cela devrait être l’origine de toute union … C’est peut-être un idéal, mais il me plaît.


Voici le fameux extrait (VOSTFR)


Comme toujours, ce qui fait la force d’une scène au-delà du jeu des personnages, de l’intrigue et de la mise en scène est la musique choisie, car elle traduit la force des sentiments et dessine les émotions des personnages avec une intensité qui peut nous bouleverser. Et c’est bien le cas ici.

Le choix n’aurait pu être meilleur. Cette chanson est superbe … douce, un peu comme une romance, puis forte et puissante comme la passion.


Voici le Clip officiel de « Keep me warm » d’Ida Maria


Les paroles

Pour myself a cup of coffee full of sober nights
Cause nicotine and coffee are my friends in this fight

And you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

Believe me I can play games ’cause I know all the rules
Believe me I can pretend ’cause I’ve studied the masks

But I don’t wanna play any theater for you,
I don’t wanna stage a single piece for you

Oh, you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

No I don’t wanna stage any theater for you
I don’t wanna play a single piece for you

Songwriters
SIVERTSEN, IDA


 

Rock’n Roll Suicide – David Bowie in live & in love – Gimme Your Hands

La beauté du Diable qui sait parler aux anges déchus …

Cet homme, je l’admire et je l’aime. Je l’aime et je l’admire. J’ai de la tendresse ; une tendresse folle pour lui. Cela paraît peut-être bête d’aimer quelqu’un ainsi, d’aimer quelqu’un comme cela. Quelqu’un que l’on ne connaît pas. Quelqu’un qui ne me connaît pas et ne connaîtra sans doute jamais.

Mais qu’importe, c’est comme cela …

So, please, please stay alive and in a good health!

And, never let me down,

‘Cause God only knows what I will be(come) without you ….

Lui seul sait dire aux écorchés vifs, à ceux qui brûlent et à ceux qu’on a brûlés en toute impunité, avec cette voix qui vous arrache les tripes, une musique à tomber, ces mots là …

Oh, no love! You’re not alone
You’re watching yourself but you’re too unfair
You got you head all tangled up but if I could only make you care
Oh, no love! You’re not alone
No matter when or where you’re seen

No matter what of who you’ve been
All the knives seem to lacerate you brain
I’ve had my share so I’ll help you with the pain
You’re not alone just turn on with me
You’re not alone let’s turn on and be
You’re not alone gimme your hands
You’re wonderful gimme your hands
You’re wonderful gimme your hands

~~~~~~~~

Liza Minnelli et Franck Sinatra – Deux grands à New-York

Peu de mots.

Inutile …

Juste une chanson mythique chantée par deux immenses artistes… et quelques photos.

Du glamour, de la joie … des frissons.

Liza Minnelli, Franck Sinatra et New-York !

Frank-Sinatra and Liza-Minelli
Frank-Sinatra and Liza-Minelli

Cliquez sur l’une des photos pour lancer le diaporama

Rihanna et « Diamonds » in the Sky … Aimez-vous ?

Nous venons de nommer (à l’instant) à l’unanimité dans la catégorie qui vient d’être créée par OeDansLo :

« Le Meilleur Clip de l’Année et la Meilleure Chanson de l’Année » pour les OeDansLo Awards :

Rihanna avec sa chanson « Diamonds« .

Si vous nous faites confiance, écoutez … et regardez – ne serait-ce que par curiosité …

Nous, c’est en boucle que nous le faisons …

Et vous ?! Qu’en pensez vous ?! Petit sondage …

Votez parmi les choix proposés (vous avez la possibilité d’ajouter une autre option) et dites-nous surtout pourquoi en justifiant votre réponse par quelques lignes.

Nous comptons sur vous !

Et prenez plaisir à le faire …