La Chanson du Jour ~ « Keep me warm » | Ida Maria et La scène culte de Grey’s Anatomy

Stay Here. Don’t move. Wait for me … 

S’il y a une scène de Grey’s Anatomy pouvant être considérée comme étant culte, c’est bien celle où Meredith construit « la maison de bougies » et attend que Derek la rejoigne.

Cette scène est magnifique ; j’aime sa colère, j’aime son abandon, la vie qui bouillonne en elle et son lâche prise face à l’inconnu ! Elle prend un risque. Elle s’engage. Elle offre tout. Et n’a plus peur …

Et prononce cette phrase que je trouve incroyable :

« I believe whe can be extraordinary together rather than ordinary apart.

Cela devrait être l’histoire de chaque couple… Ce qui nous amène à unir notre vie à un autre. Cela devrait être l’origine de toute union … C’est peut-être un idéal, mais il me plaît.


Voici le fameux extrait (VOSTFR)


Comme toujours, ce qui fait la force d’une scène au-delà du jeu des personnages, de l’intrigue et de la mise en scène est la musique choisie, car elle traduit la force des sentiments et dessine les émotions des personnages avec une intensité qui peut nous bouleverser. Et c’est bien le cas ici.

Le choix n’aurait pu être meilleur. Cette chanson est superbe … douce, un peu comme une romance, puis forte et puissante comme la passion.


Voici le Clip officiel de « Keep me warm » d’Ida Maria


Les paroles

Pour myself a cup of coffee full of sober nights
Cause nicotine and coffee are my friends in this fight

And you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

Believe me I can play games ’cause I know all the rules
Believe me I can pretend ’cause I’ve studied the masks

But I don’t wanna play any theater for you,
I don’t wanna stage a single piece for you

Oh, you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

No I don’t wanna stage any theater for you
I don’t wanna play a single piece for you

Songwriters
SIVERTSEN, IDA


 

Rock’n Roll Suicide – David Bowie in live & in love – Gimme Your Hands

La beauté du Diable qui sait parler aux anges déchus …

Cet homme, je l’admire et je l’aime. Je l’aime et je l’admire. J’ai de la tendresse ; une tendresse folle pour lui. Cela paraît peut-être bête d’aimer quelqu’un ainsi, d’aimer quelqu’un comme cela. Quelqu’un que l’on ne connaît pas. Quelqu’un qui ne me connaît pas et ne connaîtra sans doute jamais.

Mais qu’importe, c’est comme cela …

So, please, please stay alive and in a good health!

And, never let me down,

‘Cause God only knows what I will be(come) without you ….

Lui seul sait dire aux écorchés vifs, à ceux qui brûlent et à ceux qu’on a brûlés en toute impunité, avec cette voix qui vous arrache les tripes, une musique à tomber, ces mots là …

Oh, no love! You’re not alone
You’re watching yourself but you’re too unfair
You got you head all tangled up but if I could only make you care
Oh, no love! You’re not alone
No matter when or where you’re seen

No matter what of who you’ve been
All the knives seem to lacerate you brain
I’ve had my share so I’ll help you with the pain
You’re not alone just turn on with me
You’re not alone let’s turn on and be
You’re not alone gimme your hands
You’re wonderful gimme your hands
You’re wonderful gimme your hands

~~~~~~~~

Liza Minnelli et Franck Sinatra – Deux grands à New-York

Peu de mots.

Inutile …

Juste une chanson mythique chantée par deux immenses artistes… et quelques photos.

Du glamour, de la joie … des frissons.

Liza Minnelli, Franck Sinatra et New-York !

Frank-Sinatra and Liza-Minelli
Frank-Sinatra and Liza-Minelli

Cliquez sur l’une des photos pour lancer le diaporama