Les Photos du Soir ~ Allégorie

Allégorie

Charles Baudelaire

C’est une femme belle et de riche encolure,
Qui laisse dans son vin traîner sa chevelure.
Les griffes de l’amour, les poisons du tripot,
Tout glisse et tout s’émousse au granit de sa peau.
Elle rit à la Mort et nargue la Débauche,
Ces monstres dont la main, qui toujours gratte et fauche,
Dans ses jeux destructeurs a pourtant respecté
De ce corps ferme et droit la rude majesté.
Elle marche en déesse et repose en sultane ;
Elle a dans le plaisir la foi mahométane,
Et dans ses bras ouverts, que remplissent ses seins,
Elle appelle des yeux la race des humains.
Elle croit, elle sait, cette vierge inféconde
Et pourtant nécessaire à la marche du monde,
Que la beauté du corps est un sublime don
Qui de toute infamie arrache le pardon.
Elle ignore l’Enfer comme le Purgatoire,
Et quand l’heure viendra d’entrer dans la Nuit noire,
Elle regardera la face de la Mort,
Ainsi qu’un nouveau-né, — sans haine et sans remord.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal, 1861























 

Green may be like a Dream | Happy St Patrick’s Day

In order to celebrate « The St Patrick’s Day », few green and glamorous photos!






 



 



 



 



 







 





Marilyn



Auteur/Author

Laure Myriam Jouili Feuvrier

________________________________

ŒDansLo-Mag | Magazine Particulier

Please you may leave a comment and subscribe to the Blog.

____________________________________

Les Photos du Soir ~ Animeyed par Flora Borsi

Flora Borsi est une jeune photographe de « fine art » d’origine hongroise.


Elle utilise à la perfection les outils de modifications de photos qui sont de nos jours à notre disposition pour créer des images surréelles qui sont thématiquement axées sur l’identité, les relations, les émotions et les rêves. Sa technique et ses idées conceptuelles créent de sublimes évocations d’émotions universelles, de la luxure et du désir au désespoir et à la perte. Flore Borsi à la fois capte la force complexe et la fragilité de la psyché humaine. Elle explore habilement les fantasmes sombres et les rêves d’ambiances particulières, en utilisant la métaphore étrange et intelligente, tout en déverrouillant ce que signifie penser, sentir, rêver et s’exprimer dans le monde urbain. Son travail présente souvent le corps féminin et elle joue avec la dissimulation et la révélation des yeux ou du visage pour ne laisser que la forme féminine, en explorant les questions de représentation féminine et la relation entre le corps et l’individu.


Flora a exposé à l’international avec des expositions individuelles en Europe et aux Etats-Unis, et a notamment participé à l’exposition de groupe « Continental Shift » à Saatchi Gallery. Elle a également exposé au Louvre.


Son esthétique éthérée a remporté plusieurs prix d’art et a recueilli l’acclamation critique de la presse, y compris The Guardian’s Observer et BBC Culture.


Son œuvre est le visage d’Adobe Photoshop en 2014.


En 2016, Flora Borsi s’est lancée dans un projet tout à fait innovant qu’elle a baptisé Animeyed, jeu de mots entre « animal » et « eye » (oeil). Le principe est assez simple, encore fallait-il en avoir l’idée… et, surtout, le mettre en oeuvre avec talent.

L’artiste se met en scène avec des animaux divers comme un chat, une colombe, un lapin, un poisson et même un serpent. Sur chacune de ces photos, un œil de Borsi est remplacé par celui d’un animal.

A l’origine de cette série d’autoportraits, un selfie avec son chien, où l’artiste a découvert que son œil était comme l’un des siens. L’objectif de cette série : montrer la beauté des animaux ainsi que leur similarité avec l’être humain.

Pour arriver au résultat final, cela prend du temps. Flora Borsi estime entre 15 et 20 heures le temps nécessaire pour une seule photo : maquillage, coiffure, shooting, recherche de photos en banque d’image et surtout la retouche – qui représente 70% du travail.

Chacune des photos qui suit est un autoportrait de Floria Borsi auquel l’artiste a superposé la tête d’un animal. A chaque fois, la belle et la bête partagent un œil en commun. C’est magnifique et dérangeant à la fois…












 

David Bowie ~ A travers le temps – Photos et Poésie

Il y a quelques temps, j’ai retrouvé ce petit texte que j’avais écrit en légende d’une photo que j’avais publiée sur mon Tumblr

Je le partage avec vous ici, en cette semaine où je ne cesse de penser à lui.

***

A travers le temps

A travers le temps, à travers les mers et les océans,

Des goélands s’envolent et planent dans les airs,

Survolant des glaciers, des volcans, des mondes entiers.

Et David Bowie est et sera toujours là …

Laure Myriam Jouili


 

Les Photos du Soir ~ Chanson d’automne

Chanson d’automne 

In « Poèmes Saturniens » 1866

Paul Verlaine

(1844-1896)

Les Sanglots longs

Des violons

De l’automne

Blessent* mon cœur

D’une langueur

Monotone.


Tout suffocant

Et blême, quand

Sonne l’heure,

Je me souviens des jours anciens

Et je pleure


Et je m’en vais

Au vent mauvais

Qui m’emporte

Deçà, delà,

Pareil à la

Feuille morte.

 

* Et non pas « Bercent mon cœur », erreur communément commise.


La première strophe du poème, légèrement altérée, à été utilisée par Radio Londres le 5 juin 1944 à 21h15, peu avant le débarquement de Normandie, pour informer le réseau de résistance « Ventriloquist » (et non l’ensemble de la Résistance française) que celui-ci aurait lieu dans les heures suivantes. L’armée allemande aurait réussi, sans en tirer partie, à décrypter ce message ; Dieu merci !











 

Les Photos du Soir | Tutus, Voiles, pointes et Camélias


J’inaugure ce soir une nouvelle rubrique qui s’intitulera « Les Photos du Soir ».

Il s’agira pour moi de partager quelques photos sur un thème, une atmosphère, une certaine logique, une cohérence.

Une variation.

Celle-ci sera forcément liée à mon humeur, mes envies, mes découvertes, mon état d’esprit.

Elles seront parfois publiées telles quelles, à d’autres elles pourront s’accompagner d’un texte improvisé.

Quelques images donc pour nourrir vos rêves de la nuit …















Des femmes, du noir & blanc, un homme – une ambiance mordorée




bf1afa58b8090449994286dc51dbdc65



a9ebc17664abf286f318edf56ccbbd67



Twiggy – Photo by Guy Bourdin, 1968.

James Dean, Natalie Wood - Rebel Without a Cause (Nicholas Ray, 1955)
James Dean, Natalie Wood – Rebel Without a Cause (Nicholas Ray, 1955)


8fbcd4510074d4bbea35a9ba176096c9


Vivienne Westwood S/S13
Vivienne Westwood S/S13