Green may be like a Dream | Happy St Patrick’s Day

In order to celebrate « The St Patrick’s Day », few green and glamorous photos!






 



 



 



 



 







 





Marilyn



Auteur/Author

Laure Myriam Jouili Feuvrier

________________________________

ŒDansLo-Mag | Magazine Particulier

Please you may leave a comment and subscribe to the Blog.

____________________________________

La Photo Glamour du Jour ~ Carrie and Mister Big

Pour aujourd’hui, dans cette nouvelle série que j’ai commencé hier, voici cette photo que j’adore où Carrie et Mister Big sont pris sur le fait en plein flagrant délit d’ébats dans un lieu interdit.

Cette photo n’est pas issue d’un épisode de “Sex and the City” mais d’un photo shoot qui a eu lieu alors que cette série, devenue culte depuis, était encore en tournage.

J’aime l’expression de leurs visages, j’aime la manière dont la photo a été prise – style Paparazzi – j’aime l’odeur du plaisir et du désir qui s’en dégage.

J’aime l’air un peu gêné que prend Chris Noth, mais qui assume cependant pleinement, malgré son bras levé style “non, ne faites pas de photos !” ; il semble plus vouloir protéger sa dulcinée que lui-même, et c’est tellement charmant et élégant !

J’aime qu’elle ait été prise en noir et blanc.

Photo ~ Carmen Dell’Orifice | Timeless

Juste une photo de l’une des plus belles femmes au monde !

Fashion et Beauty Icone, Carmen Dell’Orifice traverse le temps sans ombrage.

Actrice et mannequin ayant commencé sa carrière à 15 ans, l’âge n’a pas de prise sur elle.

Cette photo récente, prise 70 ans après ses débuts est absolument sensationnelle !

Elle est devenue éternelle.

Elle est aujourd’hui la plus grande modèle de tous les temps.




 

Les Photos du Soir ~ Animeyed par Flora Borsi

Flora Borsi est une jeune photographe de « fine art » d’origine hongroise.


Elle utilise à la perfection les outils de modifications de photos qui sont de nos jours à notre disposition pour créer des images surréelles qui sont thématiquement axées sur l’identité, les relations, les émotions et les rêves. Sa technique et ses idées conceptuelles créent de sublimes évocations d’émotions universelles, de la luxure et du désir au désespoir et à la perte. Flore Borsi à la fois capte la force complexe et la fragilité de la psyché humaine. Elle explore habilement les fantasmes sombres et les rêves d’ambiances particulières, en utilisant la métaphore étrange et intelligente, tout en déverrouillant ce que signifie penser, sentir, rêver et s’exprimer dans le monde urbain. Son travail présente souvent le corps féminin et elle joue avec la dissimulation et la révélation des yeux ou du visage pour ne laisser que la forme féminine, en explorant les questions de représentation féminine et la relation entre le corps et l’individu.


Flora a exposé à l’international avec des expositions individuelles en Europe et aux Etats-Unis, et a notamment participé à l’exposition de groupe « Continental Shift » à Saatchi Gallery. Elle a également exposé au Louvre.


Son esthétique éthérée a remporté plusieurs prix d’art et a recueilli l’acclamation critique de la presse, y compris The Guardian’s Observer et BBC Culture.


Son œuvre est le visage d’Adobe Photoshop en 2014.


En 2016, Flora Borsi s’est lancée dans un projet tout à fait innovant qu’elle a baptisé Animeyed, jeu de mots entre « animal » et « eye » (oeil). Le principe est assez simple, encore fallait-il en avoir l’idée… et, surtout, le mettre en oeuvre avec talent.

L’artiste se met en scène avec des animaux divers comme un chat, une colombe, un lapin, un poisson et même un serpent. Sur chacune de ces photos, un œil de Borsi est remplacé par celui d’un animal.

A l’origine de cette série d’autoportraits, un selfie avec son chien, où l’artiste a découvert que son œil était comme l’un des siens. L’objectif de cette série : montrer la beauté des animaux ainsi que leur similarité avec l’être humain.

Pour arriver au résultat final, cela prend du temps. Flora Borsi estime entre 15 et 20 heures le temps nécessaire pour une seule photo : maquillage, coiffure, shooting, recherche de photos en banque d’image et surtout la retouche – qui représente 70% du travail.

Chacune des photos qui suit est un autoportrait de Floria Borsi auquel l’artiste a superposé la tête d’un animal. A chaque fois, la belle et la bête partagent un œil en commun. C’est magnifique et dérangeant à la fois…