Cara Delevingne…et Poppy Delevingne

Cara Delevingne est belle !

10610683_828089940554726_7139031391634400299_n

Cara Delevingne est drôle et a le sens de la dérision ….

Cara Delevingne est couronnée … Et soupire !

Cara Delevingne prend des bains de boue et reste belle ….

CARA BOUE

Cara un rien seventies …
Cara un rien Bardot.

Mais Cara Delevingne a des goûts vestimentaires assez particuliers ; sa tenue au dernier gala du MET pour preuve…

Cara-Delevingne-600x900

… Alors que sa soeur aînée, Poppy, le même soir était d’une rare élégance toute de rouge/bordeaux vêtue !

rs_634x1024-150504154345-634.Poppy-Delevingne-met-gala-red-carpet.jw.5415

Pour voir la préparation de Poppy avant le tapis rouge, cliquez sur un photo pour faire défiler le diaporama.

 

Look of the Day – Amal Clooney se distingue en rouge

 

Amal Clooney



Amal Clooney sait parfaitement choisir ses tenues « costumes bureau », on ne peut le nier.

C’est également en osant le rouge qu’elle exprime ici sa personnalité ; « Je suis une femme élégante, sûre de moi, qui sait imposer mon propre style et m’éloigner des conventions si cela me plaît. »

C’est en tout cas ainsi que j’interprète le choix d’Amal Clooney de porter du rouge pour aller travailler, alors que c’est généralement une couleur que l’on réserve pour les robes de soirées, de cocktail et … autres tapis rouge.

C’est pour moi un message d’indépendance, conscient ou inconscient. Une certaine affirmation de soi. La mode est un langage qui permet de dire qui vous êtes ou même qui vous voulez laisser paraître de ce vous êtes ou non en réalité. La mode est art, plaisir et élégance mais il est aussi l’expression des codes d’une société et des éléments qui composent une individualité.

Ici, Amal Clooney porte une robe rouge, à la coupe très structurée, complexe et originale à la fois, avec d’étonnantes longues manches évasées et nouée à la taille signée Proenza Schouler. Elle a su choisir un sac à mains noir pour trancher avec le rouge ; le noir étant ainsi un subtil rappel des couleurs de ses lunettes de soleil et de celles de sa longue et souple chevelure qui coule sur ses épaules.

Enfin, elle n’a pas non plus commis l’erreur qui aurait consisté à porter des chaussures rouges ou même noires – ce qui à mon sens aurait alourdi sa tenue, manqué d’élégance et lui aurait même donné un petit air « années 80 » dépassé – mais a fait l’heureux choix de chausser de superbes escarpins nude qui tout en apportant une certaine légèreté à son allure ont également le bénéfice de rendre ses jambes encore plus fines et musclées qu’elle ne le sont déjà.

On le voit bien, les accessoires et la manière dont on les choisit est très importante et peut faire toute la différence.


Cette tenue me rappelle une anecdote charmante. J’avais 30 ans et je m’étais acheté le même tailleur – je l’avais trouvé parfaitement coupé et très abordable et puis de toute manière, je fais souvent cela : quand une pièce me plaît, je la prends dans presque toutes les couleurs disponibles et qui sont à mon goût – en 5 couleurs différentes : un noir, un gris clair, un gris foncé, un vert bouteille … Et un rouge ! Exactement de la même teinte que celui de cette robe, peut-être légèrement moins orangé.

Le premier jour que je l’ai porté pour sortir de chez moi, ma grand-mère m’a longuement complimentée et a beaucoup apprécié que je porte cette couleur en tailleur pour aller travailler. Pour moi, c’était assez naturel, pour elle il semble que cela l’était moins, en tout les cas, cela avait plus que retenu son intérêt. Tant et si bien qu’aussitôt partie, elle s’est empressée de téléphoner à ma mère pour lui décrire la manière dont j’étais habillée. Je l’ai appris le soir en rentrant chez moi, ma mère m’ayant appelée et dit d’emblée : « Alors, tu portais un très beau tailleur rouge, paraît-il ? ». Cela m’avait beaucoup touchée que ma chère Grand-Mère aie eu cette attention si touchante envers moi en vantant mes choix vestimentaires du jour à ma mère.

Joli souvenir qui me fait tendrement sourire et me rappelle de bien doux moments.


Et vous, que pensez-vous de cette robe ? De cette couleur ? La porteriez-vous ? Et la porteriez-vous Également pour aller travailler ?

Look of the Day – Tati Westbrook

Tati Westbrook - 1er septembre 2016 - Los Angeles
Tati Westbrook – 1er septembre 2016 – Los Angeles

Tati Westbrook est  une Youtubeuse beauté américaine qui rencontre un très grand succès. Elle nous présente dans le cadre de vidéos quotidiennes des produits de beauté et de maquillage de drugstore et de marques de luxe avec une fraîcheur délicieuse et beaucoup d’humour et est réputée pour son franc parler. Son fiancé James participe régulièrement à ses vidéos et c’est à chaque fois une joie que de les voir ensemble tant ils respirent le bonheur et la joie de vivre.

« Long story short … » comme elle dirait avec amusement en posant un regard un rien ironique sur elle-même étant très bavarde ; moi, je trouve cela tout à fait charmant.

J’aime beaucoup cette tenue pour tous les jours. Elle est simple, jeune, décontractée et chic à la fois. Mais, c’est peut-être aussi parce que c’est souvent les choix vers lesquels je me tourne le plus facilement.

On joue à l’évidence sur les accessoires – quelques légers bijoux raffinés, un sac à main élégant porté au bras, des escarpins à hauts talons ouverts sur le devant.

Une de mes paires d'escarpins - Mon pied, ma cheville.
Une de mes paires d’escarpins – Mon pied, ma cheville.

Tati porte une paire de jeans dont la coupe pour moi est la seule portable car la plus flatteuse pour la silhouette – les slim devraient définitivement être interdits à moins de faire 40 kilos pour 1 mètre 80 et encore…

Cette coupe affine et allonge la silhouette et sied à toutes les morphologies en leurs apportant de la fluidité et le chic qui convient. Rachel Zoe qui mesure 1m50 l’a bien compris.


Rachel Zoe
Rachel Zoe

Pour compléter la tenue, un ensemble de jolis camaïeux dans des nuances de beige apporte une élégance sans faute à la tenue.

Bien évidemment, une manucure, une pédicure et un maquillage soigné sont des étapes à ne pas négliger ; c’est presque une question de politesse.