La Photo Glamour du Jour ~ Carrie and Mister Big

Pour aujourd’hui, dans cette nouvelle série que j’ai commencé hier, voici cette photo que j’adore où Carrie et Mister Big sont pris sur le fait en plein flagrant délit d’ébats dans un lieu interdit.

Cette photo n’est pas issue d’un épisode de “Sex and the City” mais d’un photo shoot qui a eu lieu alors que cette série, devenue culte depuis, était encore en tournage.

J’aime l’expression de leurs visages, j’aime la manière dont la photo a été prise – style Paparazzi – j’aime l’odeur du plaisir et du désir qui s’en dégage.

J’aime l’air un peu gêné que prend Chris Noth, mais qui assume cependant pleinement, malgré son bras levé style “non, ne faites pas de photos !” ; il semble plus vouloir protéger sa dulcinée que lui-même, et c’est tellement charmant et élégant !

J’aime qu’elle ait été prise en noir et blanc.

Photo ~ Carmen Dell’Orifice | Timeless

Juste une photo de l’une des plus belles femmes au monde !

Fashion et Beauty Icone, Carmen Dell’Orifice traverse le temps sans ombrage.

Actrice et mannequin ayant commencé sa carrière à 15 ans, l’âge n’a pas de prise sur elle.

Cette photo récente, prise 70 ans après ses débuts est absolument sensationnelle !

Elle est devenue éternelle.

Elle est aujourd’hui la plus grande modèle de tous les temps.




 

Coco Chanel – Une anecdote et quelques photos

Une petite anecdote savoureuse



Chanel se rend à des obsèques.

Très vite, elle oublie le lieu où elle se trouve et discute avec une amie assise à ses côtés sur le banc de l’église et lui dit : « J’ai mis un tailleur car après j’ai un cocktail et puis ensuite un dîner …»

Puis vient le moment où l’on en vient à présenter ses condoléances. Comme très souvent, Coco très étourdie et dans la lune s’adresse alors à la veuve éplorée en lui disant : « Félicitations ma très chère amie. Cette cérémonie fut une véritable réussite. À très bientôt.»

Nul ne sait si amies, elles le restèrent…



Quelques photos de Mademoiselle

Pour faire défiler le diaporama, cliquez sur une des photos

Happy Birthday Jennifer Aniston ! Flasback sur ses petites robes noires

Pour rendre hommage et célébrer l’anniversaire de Jennifer Aniston qui a 46 ans aujourd’hui, notre Rachel préférée – qu’on le veuile ou non – voici quelques uns de ses moments Little Black Dress sur le Red Carpet !

De toutes les actrices américaines, Jennifer Aniston est sans doute celle qui m’est le plus sympathique. Cette sympathie a naturellement pris naissance lors de ce qui est devenu le phénomène « Friends« , il y a quelques années.

Son rôle de Rachel la fofolle nous a tous séduits.

Son évolution physique aussi au cours des saisons ….

De plus en plus fine, de plus en plus belle, et …. ses cheveux ; une merveille !

Oui, c’est sans doute la fan qui vous écrit ….

La fan de mode et de beauté !

Après la fin de la série, Jennifer Aniston a su construire sa carrière – faite de comédies et de films d’auteur où elle excelle.

Et toujours un air coquin et savoureux et un humour délicieux.

Happy Birthday à la reine de la petite robe noire qu’elle porte à merveille ….

Cliquez sur l’une des photos pour faire défiler le diaporama

 

Alexa Chang joue de son visage | Clin d’oeil en beauté

Coup de coeur pour cette vidéo publiée par Elle Brasil mettant en scène Alexa Chung sur Instagram !

ENJOY!

 

 

Instagram Day – Revue d’OeDansLo-Mag du dimanche 30 novembre 2014

Parce que je vais tous les jours sur Instagram et que j’y prends un réel plaisir, toujours avide de découvertes de photos qui vont m’étonner, me combler, me plaire, me surprendre, m’intéresser, me toucher, et parfois m’éblouir …  j’ai pensé qu’il serait agréable pour moi de partager avec vous mes coups de cœur du jour en fonction de mes intérêts ou de mes curiosités pour telle ou telle célébrité, telle marque, telle blogeuse, telle personne que je suis sur Instagram.

Difficile parfois de faire un choix.

J’espère que cette nouvelle rubrique vous plaira et que j’aurai suffisamment de constance pour faire de celle-ci une rubrique régulière.

 

Lou Doillon et Asos nous souhaitent un bon dimanche avec un café ....

Dimanche shopping au chaud : 20% sur tout le site avec le code CYBERWKND20

A post shared by ASOS France 🇫🇷 (@asos_fr) on

 

Ines de la Fressange nous fait partager sa sortie Paris by Night avec une sublime photo de la Pyramide du Louvre ...

 

Happy #Sunday evening from #Paris 🌙 #louvre #parisbynight #nightwalks

A post shared by Ines de la Fressange Paris (@inesdelafressangeparis) on

 

Les moments "Cute" du monde animal car OeDansLo-Mag aime les animaux ...

 

Chuck gets a bath @lianaliberato @picturesqueleigh

A post shared by Chuck Bridges (@thedogchuck) on

Like I said… When Dad leaves no rules. @kaitlynn_carter is Shoey on the computer?

A post shared by Brody Jenner (@brodyjenner) on

 

Les Instants "Glamour, Fashion & Beauty" que j'ai aimés ... Avec une coupe de cheveux tendance, les photos glamour de Roberto Cavalli, un super et attendrissant faux Selfie de Madonna et de son fils adoptif, la photo déco de Rachel Zoe, Coco Rochas lisant le dernier livre de Diane von Furstenberg, Allure et ses rouges hivernaux, Les photos mode du jour avec Zac Posen

Teaching Luka bad Habits! #homeofhope #livingforlove

A post shared by Madonna (@madonna) on

Coco Rocha's weekend reading @cocorocha #DVFTheBook

A post shared by DVF (@dvf) on

Flying back #superfly #LindseyWixson @wmag by @emmasummerton 2013 style by me

A post shared by Giovanna Engelbert (@bat_gio) on

Which shade will you ring in December with? #beauty

A post shared by Allure Magazine (@allure) on

Fly away in a #ZacPosen #Gown

A post shared by Zac Posen (@zacposen) on

 

Celébrités – Blake Lively attend un heureux événement

C’est le lundi 6 octobre que l’actrice de 27 ans, Blake Lively a choisi d’annoncer sur le site internet Preserve, par la publication de cette romantique et lumineuse photo prise par son frère Eric, qu’elle attendait son premier enfant issu de son union avec son mari Ryan Reynolds.

Nous nous en sommes réjouis !

image

La future Maman a  fait sa première sortie Red Carpet à New-York hier soir pour la soirée caritative de God’s Love We Deliver – The mission of God’s Love We Deliver is to improve the health and well-being of men, women and children living with HIV/AIDS, cancer and other serious illnesses by alleviating hunger and malnutrition.

C’est radieuse qu’elle est apparue dans une robe de tulle nude signée Michael Kors brodée de fleurs roses et pourpres de la collection SS 2015.

2014 God's Love We Deliver Golden Heart Awards God's Love We Deliver, Golden Heart Awards - Arrivals God's Love We Deliver, Golden Heart Awards - Arrivals

 

Elle a accepté de parler quelques minutes avec les journalistes présents lors de l’event au sujet de sa grossesse et a avoué que la maternité est un état dont elle a toujours rêvé.

« C’est quelque chose que j’ai toujours voulu depuis que j’étais une petite fille. Je ne savais pas ce que je voulais faire dans la vie, mais je savais que je voulais avoir beaucoup d’enfants parce que j’étais issue d’une grande famille, une grande famille de Sudistes, et cela a  toujours été important pour moi. »

[Fashion] A la découverte de Kendall Jenner ~ Le Top Model devenu incontournable

Le Top Model Kendall Jenner enchaîne les défilés ces dernières semaines : Fashion Week de New-York, Milan et Paris.

Elle défile pour les plus grands tels que : Chanel, GivenchyDolce & Gabbana ou encore Marc Jacobs.

Qui est Kendall ? Vous demandez-vous peut être…

Et bien Kendall n’est autre que la demi-sœur des célèbres soeurs Kardashian (Kim, Khloe et Kourtney),  puisqu’elle est la fille de Kris Jenner et de l’ancien Champion Olympique du Decathlon Bruce Jenner, leur beau-père.

Elle a débuté sa carrière à l’âge de 14 ans en signant un contrat avec Wilhelmina Models, elle a aussi posé pour la marque de prêt-à-porter bien connue aux Etats Unis, Forever21 et plus récemment elle est apparue en couverture du célèbre magazine Vogue.

A l’occasion des Fashion Week qui ont lieu ces toutes dernières semaines pour les collections de prêt-à-porter Printemps/Eté 2015, nous avons pu la voir défiler :

  • Pour Tommy Hilfiger, Marc Jacobs, Donna Karan, et DVF (Diane Von Furstenberg) lors de la Fashion week de New-York ;
  • Pour Dolce & Gabbana, Emilio Pucci et Fendi lors de la Fashion week de Milan ;
  • Pour Balmain, Givenchy, Sonia Rykiel et Chanel lors de Fashion week de Paris qui a clôturé la saison des défilés.

 

Pour voir les photos défiler en Diaporama, il vous suffit de cliquer sur l’une d’elle.

 

 

 Laurie P

 

Look of the Day – Nieves Alvarez In Elie Saab Couture & Emilio Pucci

Nieves Alvarez In Elie Saab Couture & Emilio Pucci – amfAR Milano 2014 Gala & Vogue Italia 50th Anniversary.

image

Look of the Day – Alexa Chung au défilé Marc by Marc Jacobs SS 2015 #NYFW

091014-LOTD-alexa-chung-428

 

Alexa Chung était assisse au premier rang du défilé Marc by Marc Jacobs spring/summer 2015 dans une simple mais ravissante blouse blanche à pois noirs qu’elle avait glissée dans une jupe  droite rose pale en cuir brillant ; le contraste des deux matières et des deux couleurs formait un ensemble d’une grande élégance.

Un tour du cou en cuir noir que j’adore (tout à fait mon style) pour seul bijou ainsi qu’un ravissant petit sac noir façon cartables complétaient sa tenue.

Elle portait, également de couleur noire, des sandales à talons et à multiples lanières.

Cette tenue écolière-rock-chic lui allait à ravir et mettait en valeur ses magnifiques jambes toutes bronzées comme les parcelles de peau qui étaient dévoilées.


Pour ceux qui ne connaitraient pas Alexa Chung : voici quelques éléments de sa bio – pour résumer je dirais que c’est une It-Girl qui compte dans le monde de la mode !

@nailsinc @stylistmagazine 😘 #alexafornailsinc

A post shared by Alexa (@alexachung) on

Alexa Chung est née le 5 novembre 1983, d’un père anglo-chinois, Philip, et d’une mère anglaise, Gillian. Issue d’une famille de classe moyenne, elle grandit dans le Hampshire et ressent dès son plus jeune âge l’envie de plier bagage pour Londres et se rêve alors photographe ou journaliste de mode.

Elle est repérée à l’âge de seize ans par l’agence Elite Model Management et devient mannequin, en posant notamment pour la marque Urban Outfitters.

Elle suit des études au King’s College à Londres et au Chelsea College of Art and Design.

En 2006, elle fait ses débuts à la télévision en coprésentant le show Popworld, une émission matinale où elle interviewe des célébrités de la pop culture, de Paul McCartney à Gwen Stefani en passant par Christian Lacroix. En 2007, elle anime sur la BBC3  un programme mixant cinéma et musique, puis elle commence à percer dans le milieu de la mode en apparaissant dans la mini-série Shoot Me! sur Fashion TV et en interviewant des mannequins de façon insolite et décalée.

Durant la saison Printemps/Été 2009, elle défile pour Vivienne Westwood à la Fashion Week londonienne.

Tour à tour mannequin (représentée par l’agence de mannequins NEXT Model Management), présentatrice télé, créatrice de bijoux en collaboration avec la marque Made, la jeune femme est également devenue l’égérie de la marque New Look.

Elle est classée par le magazine de mode Vogue UK en tête des filles les mieux habillées de l’année 2009.

En juin 2009, le programme It’s On with Alexa Chung (en) est diffusé sur MTV. Le concept de l’émission mêle talk-show à l’américaine et actualité musicale.

En 2009, la marque Mulberry s’inspire d’Alexa Chung et crée un sac nommé Alexa (Cliquez pour voir le sac Alexa sur le site de vente Online de la maison Mulberry).

En 2010, elle devient l’égérie de Pepe Jeans pour sa campagne de publicité Printemps/Été.

Elle a fait la couverture des magazines Elle (UK), Vogue, Teen Vogue (en), Harper’s Bazaar, ou encore Numéro.

Elle est citée régulièrement dans les pages mode des magazines pour son sens du style.

En 2012, elle présente l’émission de mode 24 Hour Catwalk, diffusée en France sur la chaîne June.

En septembre 2013, elle sort son livre, nommé It.

Exclusif – Kendall Jenner photographiée par Russel James

Ce matin c’est sur le compte Instagram de sa soeur Kourtney Kardashian qu’a été publiée une magnifique photo de Kendall Jenner – la fille de Kris Jenner et de Bruce Jenner, le célèbre champion olympique de Décathelon – posant nue sous l’oeil de James Russel, célèbre photographe de mode, de beauté et des célébrités.

Kendall Jenner est devenue en très peu de temps un très grand mannequin avec une vraie personnalité et un style élégant qui lui est propre. Sa beauté et son talent ne sont passés inaperçus ; Karl Lagerfeld l’a fait défiler à plusieurs reprises.

Cette photo est admirable de pureté et de sensualité.

Une photo de nue artistique.

De l’élégance pure.

screenshot-www.mirror.co.uk 2014-09-07 13-52-07 (1)

Happy Birthday Cameron Diaz – Her most beautiful Photos

96b2b8c36f78cc49d1afd9b0062dc0cf
Cameron Diaz by Annie Leibovitz

 

Cameron Michelle Diaz est une actrice américaine, née le 30 août 1972 à San Diego (Californie, États-Unis). Tout d’abord mannequin, elle se révèle au cinéma dès son premier film, The Mask et devient célèbre avec son rôle dans Mary à tout prix. Elle joue ensuite notamment dans L’Enfer du dimanche, Dans la peau de John Malkovich, Charlie et ses drôles de dames,Vanilla Sky, Gangs of New York et prête sa voix à la princesse Fiona dans la saga de films d’animation Shrek.

Retrouvez ses plus belles photos ♥

⇒ Cliquez sur une photo pour voir défiler la galerie.

 

Coco Chanel at Work – Images du passé de l’élégance

Le processus de création d’un couturier est fascinant.

Il suffit d’un papier et d’un crayon d’où naît un croquis.

De ce croquis, naîtra après le choix des tissus et des matières, des pièces découpées. La coupe est un art.

Les pièces assemblées grossièrement par quelques fils blancs, viendront les essayages.

Là, lunettes sur le nez, on jauge, on regarde, on précise, on épingle et on corrige.

Puis, l’on coud, on surfile, on peaufine.

Et naît alors une pièce sublime d’élégance – du sur-mesure ; du Chanel Haute-Couture.

Gabrielle Coco Chanel working on a little black dress 1959.
1962 - Coco at work Chanel fitting by Douglas Kirkland
1962 – Coco at work Chanel fitting by Douglas Kirkland
1959- Chanel surrounded by her favorite models by Willy Rizzo - left to right: Ghislaine Arsac, Marie-Hélène Arnaud, Suzy Parker, Odile de Cröy, Coco Chanel, Paule Rizzo, Mimi d'Arcangues, Gisèle Rosenthal and Paule de Mérindol
1959- Chanel surrounded by her favorite models by Willy Rizzo – left to right: Ghislaine Arsac, Marie-Hélène Arnaud, Suzy Parker, Odile de Cröy, Coco Chanel, Paule Rizzo, Mimi d’Arcangues, Gisèle Rosenthal and Paule de Mérindol
Coco Chanel at work - 1937
Coco Chanel at work – 1937
1959 - Coco Chanel at work by Willy Rizzo
1959 – Coco Chanel at work by Willy Rizzo
Coco Chanel 1958 by Frank Horvat
Coco Chanel 1958 by Frank Horvat

Cet article est dédié à Ma Maman.

 

Happy Birthday, Natalie Wood! The Iconic Actress Would Have Turned 76 Today

Natalie Wood, née Natalia Nikolaevna Zakharenko (Наталья Николаевна Захаренко), aussi connue sous le nom de Natasha Gurdin, est une actrice américaine, née le 20 juillet 1938 à San Francisco (Californie) et morte le 29 novembre 1981 près de l’île Santa Catalina (Californie).

Pour ma part, je trouve qu’elle n’est pas reconnue à sa juste valeur tant comme comédienne que comme icône et muse. Le temps a passé et les gens n’en parlent plus comme une référence. 

Un devoir de mémoire s’impose.

4c5fa2380407ad01a0ec332148a96c58

Fille d’une danseuse et d’un directeur de cinéma, tous deux émigrants russes, Natalie Wood commence précocement une intense carrière d’actrice, poussée dans cette voie par une mère très autoritaire voire cruelle. Pour les scènes de larmes, la mère de Natalie allait jusqu’à arracher les ailes d’un papillon pour faire pleurer sa fille et satisfaire les réalisateurs. Un jour, sur un plateau de tournage où Natalie – encore enfant – devait traverser un pont sous une pluie diluvienne, la petite fait une chute et se casse le poignet. Sa mère, effrayée à l’idée que le réalisateur ne renvoie Natalie à cause de cette blessure, n’en informe personne et oblige Natalie à se taire et à continuer le tournage sans la faire soigner. En résultera une malformation osseuse très visible, que Natalie Wood dissimulera toute sa vie sous d’énormes bracelets ou des vêtements. Natalie Wood jouera de nombreux rôles de petites filles, puis d’adolescentes, vivant et grandissant en permanence sous l’œil des caméras, et de sa mère présente sur tous les tournages.

Natalie Wood fait ses débuts au cinéma en 1943 et connaît ses premiers succès en tant qu’actrice-enfant en 1947 dans Le Miracle de la 34e rue. Son second rôle dans La Fureur de vivre (Rebel Without a Cause, 1955) où elle donne la réplique à James Dean, lui permet d’être nommée à l’Oscar et de remporter un Golden Globe en tant que révélation. Elle enchaîne l’année suivante avec La Prisonnière du désert, l’un des plus mémorables films de John Ford où elle incarne le rôle d’une enfant de fermiers enlevée par les Indiens et élevée par eux, jusqu’à ce que son oncle (John Wayne) ne la retrouve.

Les récompenses de début de carrière l’aident à accomplir la transition vers l’incroyable actrice adulte qu’elle sera, avec notamment une deuxième nomination aux Oscars en 1961 pour Splendor In The Grass d’Elia Kazan (La Fièvre dans le sang). La même année, elle tourne dans la comédie musicale West Side Story, et l’année suivante dans Gypsy, vénus de Broadway. Suit une troisième nomination aux Oscars en 1963, pour Une certaine rencontre. Sa carrière se poursuit le long des années 1960 avec notamment Bob et Carole et Ted et Alice (1969).

À partir de ce moment-là, elle diminue la fréquence de ses prestations pour fonder une famille.

En fin de carrière, Natalie Wood remporte un Golden Globe pour la série Tant qu’il y aura des hommes (From Here to Eternity, 1979). Elle participe à de nombreux téléfilms.

Circonstances de son Décès

Sa carrière prend fin dramatiquement le 29 novembre 1981, lorsqu’elle est retrouvée noyée près de l’île californienne de Santa Catalina, où elle passait Thanksgiving. Au moment de sa mort, elle tournait le film de science-fiction Brainstorm, qui sortira sur les écrans près de deux ans après, en septembre 1983. Je m’en souviens comme si cela était hier ; la nouvelle avait été annoncée à la radio, la France était alors en émoi …

Les circonstances de sa mort demeurent floues. En marge du tournage de Brainstorm, Wood et son mari Robert Wagner, ainsi que l’acteur Christopher Walken étaient sur le yacht Splendor avec le capitaine du bateau, mais les témoignages ne concordent pas sur tous les points. Certains témoins l’auraient entendu appeler à l’aide après être tombée dans l’eau. Wagner et Walken affirment le contraire.

L’actrice est retrouvée noyée à deux kilomètres du bateau, en chemise de nuit et chaussettes. Officiellement, sa mort est alors considérée comme une noyade accidentelle, malgré les nombreuses contusions constatées lors de l’autopsie3.

Le 16 novembre 2011, le bureau du shérif de Los Angeles déclare rouvrir l’enquête.

Le capitaine du bateau, Dennis Davern, a livré en novembre 2011 une nouvelle version du contexte de l’accident, qui n’est pas celle de l’époque. Selon lui, il y aurait eu une dispute entre Natalie Wood et Robert Wagner. Ce dernier, après la disparition de son épouse, n’aurait pas tout fait pour la retrouver. Au contraire, il aurait exercé des pressions sur le capitaine pour qu’aucune recherche ne soit lancée dans l’immédiat. Mais l’enquête est close début janvier 2012.

Le 11 juillet 2012, la cause de la mort de Natalie Wood passe du statut « accidentelle » à « non déterminée », ce qui relance une nouvelle fois l’enquête.

Le 15 janvier 2013, la cause de la mort de Natalie Wood est requalifiée en « noyade et autres facteurs indéterminés », en raison de la présence d’ecchymoses sur l’avant-bras droit, le poignet gauche et le cou. Ces blessures auraient été faites avant l’entrée du corps dans l’eau. Ces conclusions relancent les spéculations sur la dispute que Natalie Wood aurait eue avec son mari avant de disparaître.

Natalie Wood est enterrée au Westwood Village Memorial Park Cemetery à Los Angeles.

Hommages 

Chanson Natalie Wood (1980), écrite par Jay Alanski, reprise en 1991 par Jil Caplan ; j’étais alors lors des vacances de Pâques au Pouliguen lorsque j’entendis sur une radio locale cette chanson. Elle fut comme une révélation ; et c’est une chanson que j’ai toujours en tête.

Téléfilm Natalie Wood : Le Prix de la gloire (The Mystery of Natalie Wood), de Peter Bogdanovich, réalisé en 2004, avec notamment Justine Waddell dans le rôle de Natalie Wood, Michael Weatherly (qui joue notamment dans la série NCIS) dans le rôle de Robert Wagner, Matthew Settle dans le rôle de Warren Beatty. Dans ce téléfilm, on apprend notamment que Natalie Wood était hydrophobe ; une diseuse de bonne aventure lui aurait prédit que l’eau lui serait fatale. Natalie Wood n’attachait pas plus d’importance que cela à ces superstitions, mais restait tout de même extrêmement méfiante vis-à-vis des grandes étendues d’eau.

C’est en 1952 qu’elle rencontre Nicholas Ray dont elle tombera éperdument amoureuse. Grâce à lui elle obtiendra le rôle de Judi, premier rôle féminin, dans La Fureur de vivre et sera nommée pour l’Oscar du meilleur second rôle féminin.

En 1954, craignant pour la suite de sa carrière, sa mère l’incite à ne pas porter plainte lorsqu’elle se retrouve hospitalisée à la suite d’un viol par un acteur producteur. En 1956, elle rencontre l’acteur Robert Wagner, qu’elle épousera un an plus tard, le 28 décembre 1957, à Scottsdale en Arizona. Ils se séparent en 1961 puis divorcent le 27 avril 1962. Elle a alors commencé une relation avec l’acteur Warren Beatty. Ce divorce fait les choux gras de la presse.

Elle épouse le scénariste et producteur anglais Richard Gregson, avec qui elle aura une fille, Natasha Gregson Wagner, en 1970.

Après dix ans de séparation Natalie Wood se remarie avec l’acteur Robert Wagner le 16 juin 1972. Ensemble ils auront une fille, Courtney Wagner, née le 9 mars 1974. Pendant quelque temps elle interrompra sa carrière pour s’occuper de ses deux filles et de la fille que Wagner a eue durant leur divorce. Puis elle reprendra sa carrière.

Pour voir les photos défiler en Diaporama,

il vous suffit de cliquer sur l’une d’elles.

 

Filmographie

1943 : The Moon Is Down d’Irving Pichel (non créditée au générique)
1943 : Happy Land d’Irving Pichel (non créditée au générique)
1946 : Demain viendra toujours (Tomorrow Is Forever) de Irving Pichel : Margaret Ludwig
1946 : Amazone moderne (The Bride Wore Boots) de Irving Pichel : Carol Warren
1947 : Le Miracle de la 34e rue (Miracle on 34th Street) de George Seaton : Susan Walker
1947 : L’Aventure de madame Muir (The Ghost and Mrs. Muir) de Joseph L. Mankiewicz : Anna Muir enfant
1947 : Driftwood d’Allan Dwan : Jenny Hollingsworth
1948 : Bagarre pour une blonde (Scudda Hoo! Scudda Hay!) de F. Hugh Herbert : Bean McGill
1949 : Chicken Every Sunday de George Seaton
1949 : The Green Promise de William D. Russell
1949 : Father Was a Fullback de John M. Stahl
1950 : La flamme qui s’éteint (No sad songs for me) de Rudolph Maté
1950 : Celle de nulle part (Our very own) de David Miller
1950 : Mon cow-boy adoré (Never a dull moment) de George Marshall
1950 : Gare au percepteur (The Jackpot) de Walter Lang
1951 : Ma fille n’est pas un ange (Dear Brat) de William A. Seiter
1951 : La Femme au voile bleu (The Blue Veil) de Curtis Bernhardt
1953 : The Rose Bowl Story de William Beaudine
1952 : Pour vous, mon amour (Just for You) d’Elliott Nugent
1952 : La Star (The Star) de Stuart Heisler
1953 : The Pride of the Family (série télévisée)
1954 : Le Calice d’argent (The Silver Chalice) de Victor Saville : Helena enfant
1955 : Son seul amour (One Desire) de Jerry Hopper

James Dean et Natalie Wood dans La Fureur de vivre (1955).

Dans La Prisonnière du désert (1956).

1955 : La Fureur de vivre (Rebel Without a Cause) de Nicholas Ray : Judy
1956 : La Prisonnière du désert (The Searchers) de John Ford : Debbie Edwards
1956 : A Cry in the Night de Frank Tuttle
1956 : Collines brûlantes (The Burning Hills) de Stuart Heisler
1956 : The Girl He Left Behind (en) de David Butler : Susan
1957 : Bombardier B-52 (Bombers B-52) de Gordon Douglas
1958 : La fureur d’aimer (Marjorie Morningstar) d’Irving Rapper
1958 : Les Diables au soleil (Kings Go Forth) de Delmer Daves : Monique Blair
1960 : Cet homme est un requin (en) (Cash McCall) de Joseph Pevney
1960 : Les Jeunes Loups (All the Fine Young Cannibals) de Michael Anderson : Salome Davis
1961 : La Fièvre dans le sang (Splendor in the Grass) de Elia Kazan : Wilma Dean ‘Deanie’ Loomis
1961 : West Side Story de Jerome Robbins et Robert Wise : Maria
1962 : Gypsy, vénus de Broadway (Gypsy), film de Mervyn LeRoy
1963 : Une certaine rencontre (Love with the Proper Stranger), réalisé par Robert Mulligan
1964 : Une vierge sur canapé (Sex and the Single Girl) de Richard Quine : Helen Gurley Brown
1965 : La Grande Course autour du monde (The Great Race) de Blake Edwards : Maggie DuBois
1965 : Daisy Clover (Inside Daisy Clover), réalisé par Robert Mulligan – Rôle : Daisy Clover
1966 : Propriété interdite (This Property Is Condemned), de Sydney Pollack : Alva Starr
1966 : Les Plaisirs de Pénélope (Penelope) d’Arthur Hiller : Pénélope Elcott
1969 : Bob et Carole et Ted et Alice de Paul Mazursky : Carol Sanders
1973 : The Affair (pour la télévision)
1975 : Peeper de Peter Hyams : Ellen Prender
1976 : Cat on a Hot Tin Roof (pour la télévision)
1979 : Meteor de Ronald Neame
1979 : Hart to Hart (pour la télévision)
1979 : The Cracker Factory (pour la télévision)
1979 : Tant qu’il y aura des hommes (From Here to Eternity) (série télévisée)
1980 : The Memory of Eva Ryker (pour la télévision)
1980 : The Last Married Couple in America
1983 : Brainstorm de Douglas Trumbull : Karen Brace (tourné en 1981 année de sa disparition)

Distinctions

1956 : nomination à l’Oscar de la meilleure actrice pour La Fureur de vivre
1957 : lauréate du Golden Globes de l’actrice débutante la plus prometteuse pour La Fureur de vivre
1958 : nomination au Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes pour La Fureur d’aimer
1958 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1959 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1960 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1961 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1962 : nomination à l’Oscar de la meilleure actrice pour La Fièvre dans le sang
1962 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1962 : nomination au Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes pour La Fièvre dans le sang
1963 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1963 : nomination au Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes pour Gypsy, vénus de Broadway
1963 : nomination au BAFTA de la meilleure actrice pour La Fièvre dans le sang
1963 : nomination au Golden Globes de la meilleure actrice pour La Fièvre dans le sang
1963 : nomination au New York Film Critics Circle Awards de la meilleure actrice pour Une certaine rencontre
1964 : nomination à l’Oscar de la meilleure actrice pour Une certaine rencontre
1964 : nomination au Golden Globes de la meilleure actrice pour Une certaine rencontre
1964 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1964 : lauréate du Prix de la meilleure actrice lors du Mar del Plata Film Festival pour Une certaine rencontre
1965 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1965 : nomination au Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes pour Une vierge sur canapé
1966 : lauréate de la récompense Henrietta Award au Golden Globes
1966 : nomination au Golden Globes de la meilleure actrice pour Daisy Clover
1966 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1967 : nomination au Golden Globes de la meilleure actrice pour Propriété interdite
1967 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1967 : nomination au Prix de la meilleure actrice lors des Golden Globes pour Propriété interdite
1968 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1970 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1971 : nomination au Prix de la star Féminine lors des Golden Globes
1980 : lauréate du Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique pour Tant qu’il y aura des hommes
 1984 : nomination au Saturn Award de la meilleure actrice pour Brainstorm.

Rencontre de deux Légendes – Gabrielle Chanel & Romy Schneider

Il était deux dames brunes,

L’une plus âgée que l’autre qui se sont données rendez-vous.

Il fut décidé par la première que la rue Cambon au numéro 31 ferait l’affaire pour discuter Couture entre-vous.

 

C’est alors l’essayage, d’un tailleur et d’un message :

« Mesdames aimez-vous ».

La jeune première voit sur elle la matière prendre forme sur elle

Et devenir parfaite parure pour tout.

Elle pense que c’est un beau présage.

Et qu’il n’en faut pas davantage pour être « Elle » parmi nous,

 

La plus belle des femmes, la comédienne qui nous a donné son âme

Et qui d’émotion nous a fait tomber à genoux.

 

Mademoiselle, la première, n’a pas eu grand chose à faire,

Tant le corps et l’allure de la seconde était une nature en tout.

 

Ce fut une bien belle rencontre qui marque encore à ce jour nos esprits

Et crée un sentiment d’envie …

De revenir en arrière,

Du temps de la jeunesse première

Où la simplicité était tout.

 

Mademoiselle Chanel, encore aujourd’hui je vous aime.

Puissiez-vous être encore parmi nous que vous hurleriez votre rage

De voir de tels ravages

Vous qui pour l’élégance était tout.

Et que devant certains genoux vous diriez votre dégoût,

Vous qui aviez tant de goût.

 

Mademoiselle Romy Schneider, j’ai en moi cette colère

Et cette peur de tout.

C’est un cœur pur offert,

C’est une âme blessée par les coups,

Que vous êtes partie à bout de tout.

 

En tous points, Mesdames, je vous vénère.

Car pour moi vous êtes celles,

Celles qui êtes tout, par dessus tout.

 

Laure-Myriam Jouili Feuvrier

(Tous droits réservés)