Les Photos Glamour du Jour ~ Marlon Brando et Marilyn Monroe


Marlon Brando and Marilyn Monroe photographed by Milton Greene to benefit The Actor’s Studio in 1955 for the film premiere of Tennessee WilliamsThe rose tattoo”.




























 

La Photo Glamour du Jour ~ David Bowie et la poussière d’or

Vous ne le savez peut-être pas mais depuis quelques années, je collectionne les photos de David Bowie.

Et plus le temps passe et que je crois que la source est tarie et plus j’en découvre de nouvelles !

Celle-ci date de la semaine dernière.

Elle brille de milles feux.

Un nuage de poussières d’or semblent soit l’auréoler, émaner de lui, s’en échapper, l’inspirer, nous étonner, nous ravir et nous chérir…

Quant à sa gestuelle…




 

La Chanson du Jour ~ « Keep me warm » | Ida Maria et La scène culte de Grey’s Anatomy

Stay Here. Don’t move. Wait for me … 

S’il y a une scène de Grey’s Anatomy pouvant être considérée comme étant culte, c’est bien celle où Meredith construit « la maison de bougies » et attend que Derek la rejoigne.

Cette scène est magnifique ; j’aime sa colère, j’aime son abandon, la vie qui bouillonne en elle et son lâche prise face à l’inconnu ! Elle prend un risque. Elle s’engage. Elle offre tout. Et n’a plus peur …

Et prononce cette phrase que je trouve incroyable :

« I believe whe can be extraordinary together rather than ordinary apart.

Cela devrait être l’histoire de chaque couple… Ce qui nous amène à unir notre vie à un autre. Cela devrait être l’origine de toute union … C’est peut-être un idéal, mais il me plaît.


Voici le fameux extrait (VOSTFR)


Comme toujours, ce qui fait la force d’une scène au-delà du jeu des personnages, de l’intrigue et de la mise en scène est la musique choisie, car elle traduit la force des sentiments et dessine les émotions des personnages avec une intensité qui peut nous bouleverser. Et c’est bien le cas ici.

Le choix n’aurait pu être meilleur. Cette chanson est superbe … douce, un peu comme une romance, puis forte et puissante comme la passion.


Voici le Clip officiel de « Keep me warm » d’Ida Maria


Les paroles

Pour myself a cup of coffee full of sober nights
Cause nicotine and coffee are my friends in this fight

And you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

Believe me I can play games ’cause I know all the rules
Believe me I can pretend ’cause I’ve studied the masks

But I don’t wanna play any theater for you,
I don’t wanna stage a single piece for you

Oh, you, you keep me warm
You, you keep me warm
All your cigarettes and cup of coffee
It keeps me warm

No I don’t wanna stage any theater for you
I don’t wanna play a single piece for you

Songwriters
SIVERTSEN, IDA


 

Journée de la Femme ♀ ~ Une femme incomparable – Erin O’Connor en Zac Posen qui glorifie la gente féminine

En ce 8 mars, nous célébrons à travers le monde, les femmes.

J’avoue que je n’ai jamais très bien compris cette célébration. Un jour, seulement ? Et les autres jours alors ? Et puis, de manière simpliste – peut-être pas tant que cela finalement – il y a-t-il une journée de « l’homme » compris comme identité sexuelle ? Non, évidemment …

Alors, ce jour particulier me pose un problème.

Dans l’actualité, aujourd’hui fleurissent les célébrations de femmes qui ont marqué leur temps ; des scientifiques, des artistes, des femmes de “pouvoirs”, des « féministes », des activistes qui ont fait progresser les droits des femmes à travers le monde.

On peut y lire également des revendications ou des reportages sur le quotidien des femmes dans certains pays où leur sort est inacceptable mais recouvre pourtant une tragique réalité.

Parce que sans être “féministe” – ce qui est mon cas – on ne peut nier que la société (les hommes ?) continue toujours de ne pas considérer la femme comme étant l’égale de l’homme en droits et ce même, dans les pays occidentaux les « soi-disant » les plus développés.

Il y aurait beaucoup à en dire.

Pour conclure ce bref survol de situations, vécue par TOUTES les femmes dans le monde, je pense sincèrement que le jour où “la journée de la femme ” disparaîtra des calendriers comme étant un jour à célébrer, alors l’humanité aura réellement progressé !

Cela n’arrivera pas de mon vivant, c’est bien évident. Mais un jour, je l’espère sincèrement.


J’ai pris le parti aujourd’hui, de saisir l’occasion de célébrer non pas la femme, mais “la féminité ”.

Et pour cela, j’ai choisi de prendre pour modèle Mademoiselle Erin O’Connor.

Erin O’Connor est un mannequin britannique qui me fascine. Femme au visage atypique, hors normes, ses défauts sont des qualités, ses imperfections des atouts et leur acceptation la rendent remarquable.

Son visage est taillé dans le marbre et son nez aquilin qui aurait pu la desservir, lui confère au contraire une majesté, une sublime dignité qui en impose.




Le Couturier Zac Posen ne s’etait pas trompé en la choisissant pour son « Défilé Croisière » de 2013.

Elle y incarne une femme d’une grande classe, de celles sans nulle autre pareille  – celles qui ont du chien et le port altier, fière de qui elles sont et avancent sous le regard du monde.





 Pour faire défiler la galerie cliquez sur l’une des photos

 

Photo ~ Carmen Dell’Orifice | Timeless

Juste une photo de l’une des plus belles femmes au monde !

Fashion et Beauty Icone, Carmen Dell’Orifice traverse le temps sans ombrage.

Actrice et mannequin ayant commencé sa carrière à 15 ans, l’âge n’a pas de prise sur elle.

Cette photo récente, prise 70 ans après ses débuts est absolument sensationnelle !

Elle est devenue éternelle.

Elle est aujourd’hui la plus grande modèle de tous les temps.




 

La Chanson du Jour ~ Dido | White Flag

 

White Flag (song)
White Flag (song) (Photo credit: Wikipedia)

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé cette chanson de Dido sur YouTube !

Je l’avais oubliée. Je l’ai retrouvée et suis ravie de la partager avec vous dans ma récente rubrique « La Chanson du Jour ».


 Paroles

I know you think that I shouldn’t still love you
Or tell you that
But if I didn’t say it, well I’d still have felt it
Where’s the sense in that?

I promise I’m not trying to make your life harder
Or return to where we were

I will go down with this ship
And I won’t put my hands up and surrender
There will be no white flag above my door
I’m in love and always will be

I know I left too much mess and
Destruction to come back again
And I caused nothing but trouble
I understand if you can’t talk to me again
And if you live by the rules of it’s over
Then I’m sure that that makes sense

I will go down with this ship
And I won’t put my hands up and surrender
There will be no white flag above my door
I’m in love and always will be

And when we meet
Which I’m sure we will
All that was there
Will be there still
I’ll let it pass
And hold my tongue
And you will think
That I’ve moved on

I will go down with this ship
And I won’t put my hands up and surrender
There will be no white flag above my door
I’m in love and always will be

I will go down with this ship
And I won’t put my hands up and surrender
There will be no white flag above my door
I’m in love and always will be

I will go down with this ship
And I won’t put my hands up and surrender
There will be no white flag above my door
I’m in love and always will be



[Written by Dido Armstrong, Richard W. Jr. Nowels, Rollo Armstrong]


 

David Bowie ~ Un an après …

Aujourd’hui, jour pour jour, cela fait un an que David Bowie nous a quittés. Sans guitare, saxophone, piano ni harmonica … simplement, dans la délicatesse du silence. Avec une profonde élégance ; la même dont il avait fait preuve au cours de sa vie. Une élégance de l’âme.

Cela fût un choc pour beaucoup d’entre nous. On ne s’y attendait pas, nous avons été pris par surprise.

Cela nous a paru irréel, surréaliste. Impossible.

Je me plais à croire qu’il n’est pas tout à fait parti, qu’il est là dans une autre dimension ; je suis sûre que l’idée lui plairait …

Je ne vais pas en dire plus, je ne veux pas sombrer dans l’émotion. Pour me protéger. Mais, sachez que mon cœur saigne comme jamais.

Je vous invite si vous le souhaitez à lire ou à relire tous les articles que j’ai déjà écrit sur lui, ici.


J’ai cependant publié ceci sur Instagram aujourd’hui :

This is one of my favorites songs from David Bowie! Not only because of its french inspiration – Baudelaire and Brel – but because it's heartbreaking! It details Ziggy's final collapse as an old, washed-up rock star and, as such, was also the closing number of the Ziggy Stardust live show. And it makes me cry… ☀🌑🌠⭐♥✝ « No matter what or who you've been No matter when or where you've seen All the knives seem to lacerate your brain I've had my share, now I'll help you with the pain You're not alone Just, turn on with me And you're, not alone Give me your hands Cause you're, wonderful Just give me your hands Cause you're, wonderful Give me your hands Cause you're, wonderful Oh, give me your hands… » #davidbowieforever #davidbowie #davidrobertjones #rocknrolsuicide #albumTheRiseandFallofZiggyStardustandthespidersfrommars #1972 #ziggystardust #oneyearforfiveyears #loveyoudavidbowie #ripdavid #foreverinmyheartandmydreams

A post shared by Laure-Myriam Jouili Feuvrier (@lmjouili) on


Et dimanche 8 janvier, jour de son anniversaire,  jour où il aurait fêté ses 70 ans, ceci :


Un petit bonus, juste pour vous …

Bowie, c’était aussi cette main racée dans les cheveux, ce geste d’une infinie tendresse, d’une profonde sensualité et d’un érotisme infiniment troublant ! Un héros magnifique.



Mais, c’était également le cœur généreux d’un homme qui savait sourire – et c’est si beau un homme qui sourit – d’un homme qui aimait la vie à la folie et qui savait rire, rire, rire et était doté d’un étonnant sens de l’humour.  Tout était alors sujet à plaisanterie et il n’avait pas son pareil pour se comporter tel un garnement en mal de faire des tours dont il avait seul le secret. C’est un aspect de sa personnalité que je chérie infiniment. Il est une inspiration et le restera pour l’éternité. Il était la joie ! Il est la joie.


I love you David! God bless you and protect you!

I bless you all!

XX

Laure

Bowie … Just Bowie !

Vous connaissez l’expression : « Je pourrais l’écouter pendant des heures lire l’annuaire téléphonique ….  » Hé bien, je pourrais le regarder des heures durant, assis là, à ne rien faire ….


You know that expression « I could listen to him read the phone book during hours »? Well, I could watch him sitting there doing nothing, during hours ….

Quelques mots sur Léonard Cohen



La nouvelle devait tomber. Elle était inéluctable, un jour ou l’autre, forcément ;  mais le plus tard possible, évidemment.

Mais voilà, la réalité à dépassé nos rêves d’immortalité et Léonard Cohen s’en est allé cette nuit, rejoindre sa bien-aimée pour lui chanter de nouvelles mélodies et danser avec elle des valses sans pareilles.

C’est toujours étonnant combien la mort de quelqu’un peut toujours et à ce point nous surprendre alors que de toutes choses c’est bien la plus évidente qui soit.

Mais on vit. On n’y pense pas. On oublie qu’elle est là. On est frappé. On ne s’y attendait pas.

Parfois cependant, elle se présente poliment s’annonçant pour les jours prochains. À d’autres moments, elle arrivera sans prévenir, sans avoir laissé présager son arrivée.

Quand des monstres sacrés s’en vont, quand des artistes doués au point d’avoir influencé toute une génération de chanteurs et de musiciens et d’avoir touché profondément ceux qui l’ont aimé et admiré, c’est toujours un peu de notre temps qui s’en va. Une part de notre histoire. Individuelle et commune.

C’est un peu d’humanité qui cette nuit nous a quittés.

J’ai voulu ce soir écrire ces quelques mots qui se sont improvisés les uns après les autres pour marquer ma tristesse à la nouvelle de son départ et témoigner de mon émotion sincère.

Il ressemblait un peu à mon Père.

Dans les prochains jours, j’écrirai un article plus complet sur Monsieur Léonard Cohen, documenté et illustré de photos, de vidéos et d’anecdotes sur sa vie et son processus de création ; parce que c’est important pour de le faire pour celui qui fut pour moi comme un Papa.

Requiescat in pace !

Cara Delevingne…et Poppy Delevingne

Cara Delevingne est belle !

10610683_828089940554726_7139031391634400299_n

Cara Delevingne est drôle et a le sens de la dérision ….

Cara Delevingne est couronnée … Et soupire !

Cara Delevingne prend des bains de boue et reste belle ….

CARA BOUE

Cara un rien seventies …
Cara un rien Bardot.

Mais Cara Delevingne a des goûts vestimentaires assez particuliers ; sa tenue au dernier gala du MET pour preuve…

Cara-Delevingne-600x900

… Alors que sa soeur aînée, Poppy, le même soir était d’une rare élégance toute de rouge/bordeaux vêtue !

rs_634x1024-150504154345-634.Poppy-Delevingne-met-gala-red-carpet.jw.5415

Pour voir la préparation de Poppy avant le tapis rouge, cliquez sur un photo pour faire défiler le diaporama.

 

Look of the Day – Amal Clooney se distingue en rouge

 

Amal Clooney



Amal Clooney sait parfaitement choisir ses tenues « costumes bureau », on ne peut le nier.

C’est également en osant le rouge qu’elle exprime ici sa personnalité ; « Je suis une femme élégante, sûre de moi, qui sait imposer mon propre style et m’éloigner des conventions si cela me plaît. »

C’est en tout cas ainsi que j’interprète le choix d’Amal Clooney de porter du rouge pour aller travailler, alors que c’est généralement une couleur que l’on réserve pour les robes de soirées, de cocktail et … autres tapis rouge.

C’est pour moi un message d’indépendance, conscient ou inconscient. Une certaine affirmation de soi. La mode est un langage qui permet de dire qui vous êtes ou même qui vous voulez laisser paraître de ce vous êtes ou non en réalité. La mode est art, plaisir et élégance mais il est aussi l’expression des codes d’une société et des éléments qui composent une individualité.

Ici, Amal Clooney porte une robe rouge, à la coupe très structurée, complexe et originale à la fois, avec d’étonnantes longues manches évasées et nouée à la taille signée Proenza Schouler. Elle a su choisir un sac à mains noir pour trancher avec le rouge ; le noir étant ainsi un subtil rappel des couleurs de ses lunettes de soleil et de celles de sa longue et souple chevelure qui coule sur ses épaules.

Enfin, elle n’a pas non plus commis l’erreur qui aurait consisté à porter des chaussures rouges ou même noires – ce qui à mon sens aurait alourdi sa tenue, manqué d’élégance et lui aurait même donné un petit air « années 80 » dépassé – mais a fait l’heureux choix de chausser de superbes escarpins nude qui tout en apportant une certaine légèreté à son allure ont également le bénéfice de rendre ses jambes encore plus fines et musclées qu’elle ne le sont déjà.

On le voit bien, les accessoires et la manière dont on les choisit est très importante et peut faire toute la différence.


Cette tenue me rappelle une anecdote charmante. J’avais 30 ans et je m’étais acheté le même tailleur – je l’avais trouvé parfaitement coupé et très abordable et puis de toute manière, je fais souvent cela : quand une pièce me plaît, je la prends dans presque toutes les couleurs disponibles et qui sont à mon goût – en 5 couleurs différentes : un noir, un gris clair, un gris foncé, un vert bouteille … Et un rouge ! Exactement de la même teinte que celui de cette robe, peut-être légèrement moins orangé.

Le premier jour que je l’ai porté pour sortir de chez moi, ma grand-mère m’a longuement complimentée et a beaucoup apprécié que je porte cette couleur en tailleur pour aller travailler. Pour moi, c’était assez naturel, pour elle il semble que cela l’était moins, en tout les cas, cela avait plus que retenu son intérêt. Tant et si bien qu’aussitôt partie, elle s’est empressée de téléphoner à ma mère pour lui décrire la manière dont j’étais habillée. Je l’ai appris le soir en rentrant chez moi, ma mère m’ayant appelée et dit d’emblée : « Alors, tu portais un très beau tailleur rouge, paraît-il ? ». Cela m’avait beaucoup touchée que ma chère Grand-Mère aie eu cette attention si touchante envers moi en vantant mes choix vestimentaires du jour à ma mère.

Joli souvenir qui me fait tendrement sourire et me rappelle de bien doux moments.


Et vous, que pensez-vous de cette robe ? De cette couleur ? La porteriez-vous ? Et la porteriez-vous Également pour aller travailler ?

Look of the Day – Bella Hadid


Mardi 6 septembre dernier avaient lieu à Londres les GQ Men of the Year Awards 2016.

Et lors de cet événement, Bella Hadid fut réellement comme une apparition voluptueuse.

C’est dans une sublime robe couleur chair dessinée par Jason Wu pour Hugo Boss que Bella a glissé son corps de rêve.

bella-hadid-a-la-ceremonie-des-gq-awards-a-londres-le-6-septembre-2016


Cette couleur était la couleur à choisir absolument afin de mettre en valeur son bronzage estival ; dénudant avec élégance ses sublimes épaules et laissant apparaître une longue jambe fuselée.

De fines bagues argentées à chaque doigt, un collier assorti et de fines sandales métalliques furent la touche finale de cet ensemble particulièrement Glamour.

bella-hadid-a-la-ceremonie-des-gq-awards-a-londres-le-6-septembre-2016-1


Un maquillage lumineux et une longue chevelure brune lissée finirent de faire de Bella Hadid une véritable Madone.

Look of the Day – Tati Westbrook

Tati Westbrook - 1er septembre 2016 - Los Angeles
Tati Westbrook – 1er septembre 2016 – Los Angeles

Tati Westbrook est  une Youtubeuse beauté américaine qui rencontre un très grand succès. Elle nous présente dans le cadre de vidéos quotidiennes des produits de beauté et de maquillage de drugstore et de marques de luxe avec une fraîcheur délicieuse et beaucoup d’humour et est réputée pour son franc parler. Son fiancé James participe régulièrement à ses vidéos et c’est à chaque fois une joie que de les voir ensemble tant ils respirent le bonheur et la joie de vivre.

« Long story short … » comme elle dirait avec amusement en posant un regard un rien ironique sur elle-même étant très bavarde ; moi, je trouve cela tout à fait charmant.

J’aime beaucoup cette tenue pour tous les jours. Elle est simple, jeune, décontractée et chic à la fois. Mais, c’est peut-être aussi parce que c’est souvent les choix vers lesquels je me tourne le plus facilement.

On joue à l’évidence sur les accessoires – quelques légers bijoux raffinés, un sac à main élégant porté au bras, des escarpins à hauts talons ouverts sur le devant.

Une de mes paires d'escarpins - Mon pied, ma cheville.
Une de mes paires d’escarpins – Mon pied, ma cheville.

Tati porte une paire de jeans dont la coupe pour moi est la seule portable car la plus flatteuse pour la silhouette – les slim devraient définitivement être interdits à moins de faire 40 kilos pour 1 mètre 80 et encore…

Cette coupe affine et allonge la silhouette et sied à toutes les morphologies en leurs apportant de la fluidité et le chic qui convient. Rachel Zoe qui mesure 1m50 l’a bien compris.


Rachel Zoe
Rachel Zoe

Pour compléter la tenue, un ensemble de jolis camaïeux dans des nuances de beige apporte une élégance sans faute à la tenue.

Bien évidemment, une manucure, une pédicure et un maquillage soigné sont des étapes à ne pas négliger ; c’est presque une question de politesse.

Happy Birthday Jennifer Aniston ! Flasback sur ses petites robes noires

Pour rendre hommage et célébrer l’anniversaire de Jennifer Aniston qui a 46 ans aujourd’hui, notre Rachel préférée – qu’on le veuile ou non – voici quelques uns de ses moments Little Black Dress sur le Red Carpet !

De toutes les actrices américaines, Jennifer Aniston est sans doute celle qui m’est le plus sympathique. Cette sympathie a naturellement pris naissance lors de ce qui est devenu le phénomène « Friends« , il y a quelques années.

Son rôle de Rachel la fofolle nous a tous séduits.

Son évolution physique aussi au cours des saisons ….

De plus en plus fine, de plus en plus belle, et …. ses cheveux ; une merveille !

Oui, c’est sans doute la fan qui vous écrit ….

La fan de mode et de beauté !

Après la fin de la série, Jennifer Aniston a su construire sa carrière – faite de comédies et de films d’auteur où elle excelle.

Et toujours un air coquin et savoureux et un humour délicieux.

Happy Birthday à la reine de la petite robe noire qu’elle porte à merveille ….

Cliquez sur l’une des photos pour faire défiler le diaporama

 

Ma revue Instagram de l’avant-Noël 2014

Voici les quelques images de mes pérégrinations d’Instagrammeuse de la semaine que j’ai retenues en fonction de mes états d’esprits successifs, mes passions, mes intérêts du moment, classées en catégories « Instants » !

Les Instants « Glamour, Fashion & Beauty » 

avec une multitude de pierres précieuses pour lesquelles je me découvre une réelle passion, Une étoile de Chaussures, Ma publication Insta sur une photo de Marylin Monroe la divine, Diane de Furstenberg posant telle la Statut de la Liberté, Vogue Magazine publiant une superbe Photo Mode pour célébrer l’anniversaire de Jake Gyllenhaal, Kristina Bazan from http://www.kayture.com nous offre ne photo mode Luxe et Chanel de Noel, enfin Lily Aldridge s’offre en présent à noeud rouge en nous annoncant l’arrivée de Noel !


Close up of 2100 kgs of Gem Ilakaka Multi colored Saphire from Madagascar. This rough had several shades of Violet in the rough including purples. Lots of blue spinels as well. Most was sadly heat treated in Chanthaburi to eliminate the violet factor which was caused by the blue secondary color. The heat treatment basically burnt the blue hue out leaving only the pink caused by the chromium. A kind of color specific bleaching by heat. This created a homogenous pink color which was graded into shades since hue was the same. It wasn't the fault of the Thais but the fault of the designers and brands who still demand matching colors rather than also designing jewelry where diversity of color is the attraction. My jewelry brand PHILIPP ALEXANDER will be just that. Embracing nature and all its colors. ❤️

A post shared by Yianni Melas 🇬🇷❤️💎🐅🐘🐪🐊💀🐍 (@gemexplorer) on

Marilyn Monroe par Bert Stern, 1962 © BERT STERN, courtesy Galerie de l’Instant, Paris #MarilynMonroe #IcôneGlamour #MuseEternelle

A post shared by Laure-Myriam Jouili Feuvrier (@lmjouili) on

Hello NY ! Love Diane

A post shared by DVF (@dvf) on

Christmas is coming!!!! 🎅🎅🎅@VictoriasSecret

A post shared by Lily Aldridge (@lilyaldridge) on

 

L’Instant Beauté

 

 

Les instants « Cute » du monde animal car OeDansLo-Mag aime les animaux …

 

Christmas time with my babys @zethechihuahua #ludovic #family #brasil #saopaulo ❤️❤️❤️

A post shared by Ana Beatriz Barros El Chiaty (@anabeatrizbarrosofficial) on

 

L’Instant « Elephants » car OeDansLo-Mag a une passion pour ces animaux …

 

Massageando o irmão!!!!!!!!!!!!! #regram @nakedplanet

A post shared by Site Costanza Pascolato (@costanzapascolatos2g) on

Amazing shot by ©Cesare Naldi

A post shared by Animals | Nature | Landscape (@wildlifepage) on

 

Et n’oubliez pas de me suivre sur Instagram

Instagram