Les Photos du Soir ~ Animeyed par Flora Borsi

Flora Borsi est une jeune photographe de « fine art » d’origine hongroise.


Elle utilise à la perfection les outils de modifications de photos qui sont de nos jours à notre disposition pour créer des images surréelles qui sont thématiquement axées sur l’identité, les relations, les émotions et les rêves. Sa technique et ses idées conceptuelles créent de sublimes évocations d’émotions universelles, de la luxure et du désir au désespoir et à la perte. Flore Borsi à la fois capte la force complexe et la fragilité de la psyché humaine. Elle explore habilement les fantasmes sombres et les rêves d’ambiances particulières, en utilisant la métaphore étrange et intelligente, tout en déverrouillant ce que signifie penser, sentir, rêver et s’exprimer dans le monde urbain. Son travail présente souvent le corps féminin et elle joue avec la dissimulation et la révélation des yeux ou du visage pour ne laisser que la forme féminine, en explorant les questions de représentation féminine et la relation entre le corps et l’individu.


Flora a exposé à l’international avec des expositions individuelles en Europe et aux Etats-Unis, et a notamment participé à l’exposition de groupe « Continental Shift » à Saatchi Gallery. Elle a également exposé au Louvre.


Son esthétique éthérée a remporté plusieurs prix d’art et a recueilli l’acclamation critique de la presse, y compris The Guardian’s Observer et BBC Culture.


Son œuvre est le visage d’Adobe Photoshop en 2014.


En 2016, Flora Borsi s’est lancée dans un projet tout à fait innovant qu’elle a baptisé Animeyed, jeu de mots entre « animal » et « eye » (oeil). Le principe est assez simple, encore fallait-il en avoir l’idée… et, surtout, le mettre en oeuvre avec talent.

L’artiste se met en scène avec des animaux divers comme un chat, une colombe, un lapin, un poisson et même un serpent. Sur chacune de ces photos, un œil de Borsi est remplacé par celui d’un animal.

A l’origine de cette série d’autoportraits, un selfie avec son chien, où l’artiste a découvert que son œil était comme l’un des siens. L’objectif de cette série : montrer la beauté des animaux ainsi que leur similarité avec l’être humain.

Pour arriver au résultat final, cela prend du temps. Flora Borsi estime entre 15 et 20 heures le temps nécessaire pour une seule photo : maquillage, coiffure, shooting, recherche de photos en banque d’image et surtout la retouche – qui représente 70% du travail.

Chacune des photos qui suit est un autoportrait de Floria Borsi auquel l’artiste a superposé la tête d’un animal. A chaque fois, la belle et la bête partagent un œil en commun. C’est magnifique et dérangeant à la fois…












 

Publicités

N'hésitez pas à commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s