La Fille Mal Gardée – à L’Opéra Garnier du 18 juin au 15 juillet 2012

La Fille mal gardée est le plus ancien ballet d’action connu du répertoire français tout en étant le premier ballet moderne.

Créée au Grand-Théâtre de Bordeaux quelques jours seulement avant la Révolution française, son succès est immédiat et la pièce fait rapidement le tour de l’Europe et des Etats-Unis.

L’oeuvre, fraîche et joyeuse, se déroule à la campagne et conte l’amour empêché de Lise pour Colas.

Pour la première fois, l’argument ne concerne ni dieux ni héros antiques et il s’agit désormais de raconter une histoire en mimant l’action.

C’est dans la version de Frederick Ashton, créée pour le Royal Ballet de Londres en 1960, que La Fille mal gardée revient une nouvelle fois au Palais Garnier après la reprise de 2007.

Sur une musique de Louis Joseph Ferdinand Hérold, réorchestrée par John Lanchbery, le chorégraphe conçoit un ballet d’une extrême virtuosité, plein d’humour, de tendresse et de gaîté, redonnant vie à la pastorale de Dauberval.

Une merveille à ne pas manquer !

Vous en sortirez, heureux, joyeux, gais et follement légers … Ah Dieu, qu’il fait bon vivre vous direz-vous sur les marches du Palais, la colonne Vendôme face à vous …

Pour réserver : Site de l’Opéra de Paris ou sur place au Guichet 

 

Source : Site de l’Opéra de Paris

N'hésitez pas à commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s